8 conseils pour une campagne Facebook Lead Gen performante

Bien que très souvent utilisées pour des campagnes B2B, les campagnes Facebook de Génération de Prospects peuvent être essentielles pour tout type d’entreprise. Que ce soit pour aller chercher de nouveaux clients, augmenter le nombre de téléchargements d’un livre blanc, générer des demandes de soumissions ou même pour promouvoir des essais routiers, ces campagnes sont des mines d’or pour les entreprises qui veulent augmenter le nombre de clients potentiels dans leur base de données. 

Facebook offre la possibilité de créer des formulaires pour la génération de prospects à même la plateforme. Les utilisateurs n’ont donc pas besoin de se rendre sur le site d’une entreprise pour s’inscrire, puisqu’ils peuvent le faire directement sur Facebook. Vous n’avez qu’à créer votre formulaire sur votre page Facebook et sélectionner l’objectif «Génération de prospects» lorsque vous créez votre campagne.

Afin de maximiser vos chances de réussites, voici 8 conseils qui vous aideront dans votre prochaine campagne:

  1. Évitez les formulaires trop longs. En effet, la longueur des formulaires impacte directement le taux de complétion. Un formulaire trop long peut dissuader certains utilisateurs et à l’inverse, un formulaire trop court peut vous apporter des leads peu qualifiés. Pour trouver le juste milieu, tester plusieurs longueurs de formulaires. 
  2. Ajoutez au moins un champ à remplir par l’utilisateur. Facebook remplira automatiquement certains champs, tels que nom, prénom, et courriel. En ajoutant un champ qui doit être rempli par l’utilisateur, vous éviterez d’avoir des formulaires envoyés par erreur et de submerger votre base de données d’utilisateurs peu qualifiés. 
  3. Automatiser l’import des leads dans votre base de données. Pour éviter d’avoir à importer manuellement les nouveaux leads générés par votre campagne Facebook, connecter Facebook à votre base de données. Cela vous permettra de sauver du temps, éviter les oublis et améliorer l’expérience client. Facebook possède plusieurs intégrations avec les CRM les plus populaires, que vous retrouverez ici. Si la connexion n’est pas déjà faite avec l’outil que vous utilisez, il est possible de faire l’automatisation de ces leads grâce à un connecteur tel que Zapier. 
  4. Envoyer un courriel de confirmation. Lorsqu’un nouveau lead est généré dans votre base de données, automatisez l’envoi d’un courriel de confirmation. On assure ainsi une meilleure expérience utilisateur et on évite un deuxième envoi de formulaire par l’utilisateur qui pense que la première tentative a échouée.
  5. Évaluez la qualité de vos leads. La quantité de leads n’est pas un gage de succès. Dans votre base de données, assurez-vous de classer vos leads selon la source de trafic, la campagne et/ou le ciblage de façon à optimiser vos campagnes en fonction de la qualité des leads. Pour certains CRM qui ont une connexion directe avec les formulaires Facebook, il suffit d’ajouter un champ dans votre base de données qui collectera cette information et de l’associer au champ correspondant de votre formulaire.
  6. Exclure les abonnés déjà inscrits et ceux qui ont rempli le questionnaire. Dans le Business Manager de Facebook, créez premièrement une audience personnalisée en important votre base de données actuelle. Ensuite, créez une deuxième audience des utilisateurs ayant rempli le formulaire Facebook. Cela vous permettra d’exclure ces deux audiences de votre ciblage et éviter de diffuser vos annonces aux utilisateurs déjà inscrits.
  7. Ajouter un lien de redirection vers votre site web à la fin du formulaire sur Facebook. Si vous annoncez à des utilisateurs qui ne connaissent pas votre entreprise et/ou vos services, ajoutez en fin de formulaire un bouton pour les inviter à consulter votre site web. Cela permettra aux utilisateurs intéressés de se rendre directement sur votre site web sans qu’ils aient à faire une recherche par eux-mêmes.
  8. Faites un AB test entre le formulaire sur Facebook et le formulaire sur le site. Dépendamment du type d’utilisateurs que vous ciblez, il se peut que ces derniers préfèrent se rendre sur votre site pour le remplir. Utilisez l’outil de test A/B sur Facebook en choisissant les objectifs de campagnes «conversions» et «génération de prospect». Assurez-vous que le formulaire sur votre page d’atterrissage et le formulaire sur Facebook soit identique de façon à comparer des pommes avec des pommes, et n’oubliez pas d’y inclure les champs cachés. Évaluez ensuite votre coût par lead et la qualité de vos leads entre ces deux tactiques pour déterminer la meilleure stratégie pour votre entreprise.

Les annonces Facebook Lead Gen sont une très bonne alternative à la génération de leads sur votre site web. Si vous n’avez pas encore testé ce format, on vous le recommande fortement. Et si vous ne savez toujours pas par où commencer, n’hésitez pas à contacter nos experts !

Par Laura Bélanger

Laura Bélanger

Laura travaille en marketing numérique depuis plus de 5 ans. En tant que stratège média numérique, elle supporte ses clients dans leur croissance sans jamais perdre de vue leurs objectifs marketing. Passionné par les chiffres, elle est spécialisée dans les comptes à la conversion et le commerce électronique. 

 

Comment réduire notre dépendance au référencement payant ?

De nombreuses entreprises se tournent vers le référencement payant afin d’obtenir rapidement une visibilité sur le web. Cette méthode permet de se positionner rapidement sur la première page des résultats Google et de générer des résultats mesurables. Toutefois, le référencement payant peut devenir coûteux et on peut rapidement en devenir dépendant si on y place tous nos efforts.

C’est pourquoi il est important d’avoir une bonne stratégie d’acquisition pour générer du trafic sur son site grâce au owned et earned media. Le owned media représente les canaux qui nous appartiennent, tels que notre blogue, site web ou infolettre. Le earned media fait référence à la visibilité que nous avons acquis grâce au bouche à oreille, comme un partage de notre contenu sur les réseaux sociaux ou une référence sur un site d’avis. Travailler le owned et le earned media n’est pas une tâche facile mais elle peut être très payante à long terme. Il faudra simplement s’armer d’un peu plus de patience !

Voici quelques étapes qui vous aideront à mettre en place une stratégie d’acquisition efficace sans avoir à investir dans le référencement payant : 

1. Déterminez vos objectifs

Posez vous les bonnes questions. Qu’est-ce qui apporte le plus de valeur à votre entreprise et quelles sont les tactiques qui vous permettront d’y arriver ? Évitez de simplement vouloir générer un grand volume de trafic et pensez plutôt en termes de  trafic de qualité en identifiant les actions sur votre site qui vous permettront de séparer les utilisateurs de valeur des autres. Par exemple, le trafic provenant de votre section carrière n’a surement pas la même valeur que le trafic provenant de vos pages transactionnelles. En distinguant cela, vous serez en meilleure position pour analyser la performance des différents canaux d’acquisition. 

2. Optimisez le trafic provenant des différents canaux d’acquisition

En analysant la performance de vos différents canaux, déterminez ceux qui génèrent du trafic de qualité sur votre site web. Pour éviter de vous perdre, concentrez vos efforts là où vous estimez un meilleur retour sur investissement. Tout d’abord, tentez d’augmenter le volume de trafic des canaux qui convertissent le plus. Puis, améliorez le taux de conversion des canaux qui convertissent moins bien. 

Trafic organique

Prenez connaissance tout d’abord de votre performance organique. Vous pouvez facilement identifier des pistes d’amélioration avec ces outils d’audits SEO (search engine optimization): l’analyseur SEO de Neil Patel et SEOptimer

  • Assurez vous d’être bien référencé organiquement (SEO) sur les mots-clés qui sont le plus important pour votre entreprise et ayez une bonne stratégie de contenu qui crée de la valeur autant pour les utilisateurs que pour votre entreprise. 
  • Concentrez vous sur les mots-clés qui performent bien en référencement payant mais dont le coût par clic (CPC) est plutôt élevé.  
  • N’oubliez pas de surveiller les mises à jour de Google pour évitez de perdre le référencement organique qui vous a aidé jusqu’à maintenant. 

Courriel

En règle générale, le trafic qui devrait être le plus qualifié est celui provenant de votre infolettre. Effectivement, ce sont les utilisateurs avec qui vous avez déjà établi une relation. Une bonne stratégie de courriel vous permettra d’avoir un très bon retour sur investissement. 

  • Si le taux de conversion est haut mais que vous avez peu de trafic, pensez à augmenter votre base de donnée. 
  • Si le taux de conversion de ce canal est bas, améliorez votre stratégie de courriel: créez des courriels qui incitent à l’action, ajoutez un call-to-action clair dans le courriel et redirigez sur des pages de destinations qui vous permettront de faire convertir ces clients. 

Referral

Le trafic referral comprend tous les visiteurs arrivés sur un site web depuis un lien apparaissant sur un autre site. Afin de développer une stratégie de référencement efficace, il est important de déterminer vos partenaires d’affaires qui pourraient être utilisés comme site référent. Attention à bien les choisir car l’autorité d’un site est un facteur important sur le positionnement de vos pages.

Réseaux Sociaux

Le trafic provenant de vos efforts sur les réseaux sociaux peut autant aider vos stratégies de owned media que de earned media. Voici quelques recommandations pour commencer:

  • Optimisez vos profils et utilisez des appels à l’action pour inciter les utilisateurs à se rendre sur votre site. 
  • Créez du contenu facilement partageable pour favoriser la viralité de celui-ci.
  • Interagissez avec vos fans et créez un sentiment de communauté. Vous aurez de fiers défenseurs de votre marque et aurez de loyaux clients. 

3. Assurez-vous d’avoir des bonnes pages de destination

Une bonne stratégie d’acquisition ne peut se faire sans l’optimisation des pages de destinations, cruciales pour créer une bonne première impression et stimuler les conversions. 

Lorsque vous choisissez vers quelle page de votre site vous redirigez les utilisateurs, assurez-vous que ces derniers atterrissent sur une page qui réponde directement à leurs attentes et qui les incitent à l’action. Évitez qu’ils aient à chercher sur votre site web, sans quoi vous risquez fortement de les perdre.  Si vous n’avez pas de page de destination qui correspond à vos besoins, construisez une landing page spécialement pour vos efforts d’acquisition. 

4. Mesurez vos efforts

Une des étapes les plus importants est la mesure de vos efforts. Dotez-vous d’une stratégie de mesure numérique pour déterminer quelles sont les tactiques qui créent le plus de valeur pour votre entreprise. Mettez sur pied un tableau de bord avec Google Data Studio: vous pourrez ainsi facilement visualiser vos performances et optimiser votre stratégie. 

Si vous avez besoin d’aide avec votre stratégie de marketing organique, n’hésitez-pas à contacter nos experts SEO.

Par Laura Bélanger

laura belangerLaura travaille en marketing numérique depuis plus de 5 ans. En tant que stratège média numérique, elle supporte ses clients dans leur croissance sans jamais perdre de vue leurs objectifs marketing. Passionné par les chiffres, elle est spécialisée dans les comptes à la conversion et le commerce électronique. 

 

Recevez les dernières tendances en marketing numérique et les précieux conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Formations 50% remboursées pour un temps limité
EN SAVOIR PLUS