Blogue

Google

Data Studio Reports

5 fonctionnalités sous-utilisées de Google Data Studio

Une des grandes forces du numérique est la mesurabilité des campagnes. Dans notre quotidien, il est possible de mesurer de façon directe les résultats de nos efforts numériques et de suivre l’évolution des performances au fil du temps. 

Il existe plusieurs plateformes de création de rapport qui peuvent rendre cette mesurabilité plus facile. La suite Google Marketing offre, gratuitement, un outil qui permet de créer des rapports personnalisés avec de la donnée en provenance de plusieurs sources (Analytics, AdWords, YouTube, Facebook, etc.).

Data Studio peut rapidement devenir votre meilleur allié puisqu’il permet de : 

  • Créer des tableaux de bord qui mettent en lumière des données pertinentes pour le client ou les spécialistes marketing (parcours d’achat sur le site web, performances des créatifs ou des campagnes, socio-démo des utilisateurs touchés, etc.);
  • Donner une vue d’ensemble des résultats de campagnes en les regroupant à un seul endroit, plutôt que d’entrer dans chaque plateforme;
  • Suivre les performances en temps réel et les comparer à des périodes précises dans le temps;
  • Fusionner les résultats de différentes plateformes pour une analyse plus poussées.

D’un premier coup d’oeil, la plateforme peut vous paraître complexe ou même intimidante. C’est pourquoi nous vous présentons 5 fonctionnalités sous-utilisées qui vous aideront à construire efficacement votre prochain rapport. 

 

1. LES TEMPLATES ET LA DUPLICATION DE RAPPORT

Le plus long dans Data Studio, c’est de commencer son rapport à partir de zéro. Le syndrome de la page blanche s’installe facilement. On perd un temps fou à penser à la meilleure façon de présenter les données, à recommencer parce que nous ne sommes pas satisfaits, et puis, 5 heures passent et notre rapport n’est toujours pas final. 

Heureusement, la plateforme offre des templates selon certains besoins. Il vous suffit de changer les sources de données, vous assurer que les métriques soient justes, ajuster la mise en page et le tour est joué.

Data Studio Marketing Templates

Une autre fonctionnalité souvent sous-utilisée est la duplication de rapport. Cet outil permet de dupliquer un rapport que vous aimez et qui répond à vos besoins. Il vous évite aussi de partir de zéro puisque les tableaux sont déjà construits et pensés en fonction de la donnée à présenter.

 

2. LES CARTES DE DENSITÉ (HEATMAPS)

Cette fonctionnalité permet de faciliter la lecture en colorant les cellules du tableau selon leur valeur. Les valeurs les plus élevées sont plus foncés, ce qui attire davantage l’oeil, alors que les données moins élevées sont plus pâles. 

Pour y arriver, sélectionnez un tableau, puis allez dans l’onglet “Style” du menu à droite. De là, choisir la colonne à mettre en lumière et sélectionner carte de densité (heatmap). 

Data Studio heatmaps

 

3. LES TABLEAUX CROISÉS DYNAMIQUES

Les tableaux croisés dynamiques vous permettent de regrouper plusieurs dimensions dans un seul tableau. On peut ainsi ventiler les données selon deux dimensions connexes comme l’âge, puis le sexe, ou les campagnes, les ciblages, puis les publicités pour une meilleure vision des résultats.

Data Studio tableau croisé dynamique

 

Pour ce faire, il vous suffit d’activer la fonction Développer/Réduire en dessous de vos dimensions. 

Data Studio tableau croisé dynamique

 

4. FUSIONNER LES TABLEAUX DE DONNÉES (SCORECARDS)

Dans certains rapports, il faut parfois fusionner des données provenant de deux plateformes différentes (ex: calculer le ROI avec les dépenses publicitaires dans Adwords sur le revenue des transactions dans Analytics). Une manière simple, mais un peu chronophage de faire cela est d’extraire ces données dans un Google Sheets, puis mettre en relation les chiffres. 

Une alternative plus rapide est de fusionner vos tableaux de données (scorecards) avec un seul clic dans Data Studio. Ceci permet d’économiser beaucoup de temps et se fait à même le rapport.

Pour y arriver, sélectionnez les deux tableaux de données que vous désirez fusionner, clic droit, puis sélectionnez combiner les données. Par la suite, vous pouvez vous rendre au niveau de votre statistique et jouer avec la relation entre vos données (addition, soustraction, division, pourcentage, etc.). 

Data Studio scorecards

 

5. LES FORMULES CONTAINS

Les formules contains sont souvent méconnues alors qu’elles sont très utiles. Tout d’abord, ces formules permettent de regrouper ensemble des données (ex: des formats, des versions de créatifs, des campagnes, etc.). Ce sont des formules qu’on utilise à titre de dimension pour filtrer rapidement de l’information. 

Par exemple, si dans une même campagne Facebook vous avez plusieurs versions de créatifs sous différents formats (vidéo et story), les formules contains vous permettront de regrouper ensemble les formats.

Data Studio contains formula

 

MOT DE LA FIN

Il existe beaucoup d’autres fonctionnalités qui peuvent être pertinentes pour vous faire économiser du temps et faciliter la lecture de vos données. La dernière que nous vous recommandons est la fonction partage. 

Une fois que votre rapport est terminé, Data Studio offre la possibilité de le partager en mode visualisation à vos partenaires, clients ou collègues. Ceci permettra à votre équipe de retirer l’information dont ils ont besoin rapidement et de suivre un seul et même document toujours à jour, même à distance.

 


Florence Loranger

Déterminée à connaître tous les secrets du marketing, Florence entreprend son baccalauréat en sciences de la communication à l’Université de Montréal. Sa passion pour le web se manifeste lors de son parcours universitaire grâce à sa participation aux Jeux de la communication. Même à travers un écran, il est difficile de ne pas se laisser prendre par la bonne humeur et le sourire de Florence.

cart shopping online

Google Shopping Vs Amazon Advertising : Un comparatif E-commerce et média

En réponse à la crise du COVID-19 et à la fermeture de nombreuses boutiques physiques, Google a annoncé le 21 avril dernier avoir accéléré l’ouverture de sa plateforme Google Shopping à tous les commerçants et plus seulement à ceux qui font de l’achat média avec Google Ads. Google souhaite ainsi faciliter et favoriser la vente et l’achat en ligne. Uniquement disponible aux États-Unis pour le moment, cette fonctionnalité sera bientôt disponible au Canada.

En coulisses, c’est surtout une confrontation entre deux géants du numérique qui s’opposent. D’un côté, le géant de Mountain View (Google), et de l’autre, celui basé à Seattle (Amazon).

En effet, en parcourant le dernier rapport publié par Amazon, on apprend que le leader du E-commerce a connu une augmentation de ses ventes pour atteindre 75,5 milliards de dollars US lors de ce premier trimestre. Plusieurs catégories de produits (comme la pharmacie) ont vu leurs ventes en forte hausse avec la crise.

Ces bons résultats n’ont rien d’étonnant lorsque l’on sait qu’aux États-Unis, 66 % d’une recherche de produits commence par une visite sur Amazon.

Ainsi, avec l’arrivée de ce nouveau concurrent, la question suivante se pose: est-ce que les marques devraient privilégier l’une ou l’autre des plateformes, ou les deux?

Quelles sont les différences entre Google Shopping vs Amazon Advertising?

Dialekta s’est intéressé sur le sujet en faisant un comparatif des différences entre Google Shopping et Amazon Advertising à travers 6 critères :

  1. La configuration de la campagne
  2. Le ciblage et les emplacements dans les résultats de recherche
  3. Les formats publicitaires disponibles
  4. Les coûts et retours sur investissement 
  5. La notoriété de la marque
  6. La clientèle au Québec
Read More
script google ads

Optimiser ses campagnes Google Ads grâce aux scripts

Lorsque vous gérez des multitudes de campagnes payantes sur les moteurs de recherche (SEM), il peut devenir difficile ou chronophage de garder un oeil et de maîtriser tous les paramètres et résultats en jeu. Il existe plusieurs façons de gérer vos campagnes. Une des méthodes que l’on n’ose pas toujours aborder est l’utilisation des scripts. C’est pourtant dommage, car ces derniers permettent de pousser les comptes beaucoup plus loin, tant pour les performances, les analyses ou simplement leur bonne santé. De plus, cette tactique est beaucoup plus accessible que vous ne le pensez.  

Évidemment, il ne suffit pas de mettre en place tous les scripts imaginables sur l’ensemble de vos campagnes. Il importe de suivre une certaine méthodologie afin de garantir des résultats à la hauteur de vos attentes. 

Laissez-nous vous guider à travers le processus !

Qu’est-ce qu’un script ?

De manière simplifiée, les scripts Google Ads sont des codes Javascript que vous pouvez facilement insérer dans la plateforme Google Ads et qui peuvent automatiser une série de choses utiles pour vous.

Concrètement, cela peut se traduire de différentes manières. Généralement, il y a échange de données entre la plateforme Google Ads et un Google Spreadsheet. 

Cela peut se résumer à trois familles de scripts :

  • Surveillance : Être alerté en cas d’anomalies décelées sur le compte. Exemple : des annonces qui redirigent vers une page erreur 404.
  • Automatisation : Donner des consignes d’automatisation à votre compte Google Ads, selon différents critères. Exemple : modifier les enchères en fonction de la météo.
  • Analyse : Obtenir des constats plus poussés sur la performance de vos campagnes. Exemple : savoir la performance des mots spécifiques dans les titres et description de vos annonces.

 

Est-ce difficile d’installer un script ? On parle de JavaScript, mais je ne sais pas coder.

C’est en effet une question légitime. Nous sommes, pour la plupart, des personnes ayant une formation de marketing et non de développeur web. 

Heureusement, ce n’est absolument pas un problème, car la mise en place des scripts est relativement simple à faire, puisque la plupart de ceux dont vous aurez besoin ont déjà été écrits. Ils sont, pour la majorité, disponibles assez facilement sur Internet.

Nous vous recommandons les ressources suivantes pour débuter vos recherches : 

À quelles occasions dois-je mettre en place mon script ?

Il existe une multitude de scripts disponibles. C’est donc important de ne pas se lancer dans l’installation de tous les scripts la première fois et aussi, prendre le temps de bien choisir le ou les plus pertinents. Si vous faites autrement, il sera difficile de savoir quel(s) script(s) aura apporté de la valeur ajoutée à la performance de vos campagnes. 

Voici donc comment nous vous suggérons de procéder lorsque vous considérez mettre en place des scripts sur vos différents comptes Google Ads.

Cette méthode s’applique davantage pour les scripts d’automatisation et un peu moins pour les deux autres types (analyse et surveillance) :

  1. Identifiez un besoin de données ou d’information sur vos campagnes que vous n’arrivez pas à avoir via la plateforme Google Ads ou encore qui sont difficiles à visualiser. 

     

  2. Faites vos recherches et trouvez le script approprié. Assurez-vous qu’il soit pertinent et qu’il vous apporte une valeur ajoutée.

     

  3. Installez le script en suivant les recommandations associées. 

     

  4. Suivez les performances de votre script. 

     

  5. Après une période (une semaine par exemple) d’analyse déterminée, vous saurez l’efficacité ou non du script. Vous pourrez alors, en installer un autre. 

     

Rappelez-vous que les scripts sont là pour nous faciliter la vie et améliorer la performance des campagnes. Tout est une question de bon dosage ! 

Dernier conseil

Si vous n’avez que peu de temps pour installer vos scripts, nous vous conseillons d’installer en priorité ceux de surveillance. Ces derniers vous alerteront si jamais il y a des problèmes avec vos campagnes, ce qui peut vous éviter des erreurs coûteuses. À titre d’exemple, les scripts de surveillance peuvent vous alerter si votre compte Google Grants ne respecte pas les règles de Google, et donc vous permettre de faire les modifications nécessaires avant que votre compte soit désactivé.

À cet effet, nous vous recommandons d’installer les deux scripts de surveillance suivants sur l’ensemble de vos comptes, peu importe votre objectif de campagne ! 

Link Checker : Il vous permettra de détecter si vos annonces redirigent vers une page de destination (URL) brisée, par exemple, une page d’erreur 404, et d’en être alerté par courriel. Vous pouvez également utiliser ce script lors d’un changement de site web pour vous assurer de la bonne migration de toutes vos pages de destination. 

Account Anomaly Detector : Il vous permettra de recevoir une notification par courriel si jamais le script observe une différence significative entre les données de performance de vos campagnes par rapport aux résultats normalement observés. Par exemple, une baisse soudaine et inexpliquée des conversions.

Le mot de la fin

Vous êtes le maître de vos campagnes. Vous savez mieux que quiconque ce qui est mieux pour vos comptes. Rappelez-vous que, bien que très utiles, les scripts n’ont pas de compréhension globale de l’environnement dans lequel évolue votre entreprise et qu’ils ne voient que les données auxquelles ils ont accès. La gestion de vos campagnes ne devrait jamais être prise en compte à 100% par des automatisations. Les scripts ne sont finalement que des facilitateurs de performance. 

Vous souhaitez qu’on vous accompagne dans la mise en place de scripts sur vos campagnes ? Contactez un de nos experts numériques !

Vous souhaitez être autonome dans la gestion et l’optimisation de vos campagnes ? Découvrez nos offres de formations ! 

Par Léandre Prévet. Léandre a étudié le marketing à HEC Montréal. Il trouve dans cette spécialité le parfait alliage entre psychologie, données, statistiques et créativité. C’est en faisant son stage en start-up qu’il décide de se spécialiser plus particulièrement dans le monde numérique. Ayant un petit côté geek, il se plaît à rentrer dans des plateformes pendant des heures. 

TV Ad-syncing

Qui de nos jours ne se laisse pas séduire par l’utilisation de son téléphone ou de sa tablette pendant qu’il regarde la télévision? Que ce soit pour texter, tweeter, se balader sur Facebook ou Instagram ou encore trouver une réponse à une question sur le web, la tentation est forte. Une étude menée par le Consumer Technology Association (CTA), “2015 Video Consumption Trends”, montre que 88% des individus entre 18 et 34 ans (aux États-Unis) utilisent un deuxième écran lorsqu’ils la regardent.
C’est ce qu’on appelle le “screen-stacking” ou, plus communément, le “second-screen”.

Ces moments sont d’autant plus forts et vrais lors des pauses publicitaires. Alors que les annonceurs investissent toujours plus de $ en publicité télé, gagner et garder l’attention des personnes qui la visionnent est aujourd’hui un véritable challenge pour les marques.
L’idéal serait donc de pouvoir profiter du “device” utilisé pendant ces moments là pour re-capturer leur attention en développant des stratégies intégrant le “multi-screening”.

Et si le TV Ad-Syncing était la solution?
 

TV AD-SYNCING: QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le Ad-Syncing, comme son nom l’indique, est le principe de synchroniser les publicités diffusées sur les appareils digitaux avec celles diffusées à la TV ou à la Radio, en temps réel.
Cette technologie permet donc de rejoindre les spectateurs télé distraits par leurs appareils mobiles, mais aussi de capitaliser, d’un autre côté, sur l’audience inspirée par ce qu’elle voit à la télé et qui cherche plus d’informations. Il s’agit donc de profiter de la technologie digitale pour atteindre ou ré-engager, grâce à la programmatique, ces nouvelles formes d’audiences.
 

COMMENT ÇA MARCHE ?

Par exemple, disons qu’une personne regarde une émission de cuisine à la télé et, pendant la pause publicitaire, une annonce pour St-Hubert apparaît. Imaginez alors que dans les millisecondes qui suivent, la même publicité ou similaire soit déployée sur n’importe quel “digital device” sur lequel le spectateur puisse être. C’est le TV ad-syncing.

La première possibilité pour synchroniser ses annonces numériques avec la télévision est -tout simplement- d’ajuster son plan média web aux moments où seront diffusées les annonces télé (en utilisant le “ad-scheduling”). Malheureusement, cette technique demande beaucoup de temps et de minutie tant dans la mise en place que dans l’opérationnalisation. De plus, beaucoup de spots télé ne sont pas réservés à une heure précise et rendent donc toute synchronisation impossible.

Heureusement, plusieurs entreprises ont développé des ACR (automated content recognition), capables de détecter et d’identifier une publicité télé au moment où celle-ci est diffusée. Certaines plateformes -comme MediaSigma– permettent même de pousser cette information en temps réel vers les plateformes publicitaires web afin de synchroniser les campagnes numériques et télé.
 

COMMENT EN TIRER PARTIE ?

1. Renforcer/Intensifier le message

Ad-Syncing second screen study

 

Pousser le même message sur plusieurs écrans en même temps ne peut que renforcer l’impact de celui-ci et provoquer une résonance particulière chez le consommateur. De plus, ayant déjà un accès internet entre les mains, ils ne sont plus qu’à un clic de rejoindre le site web de la marque…

Une étude menée par wywy et TNS Infratest nous montre l’impact sur des KPI’s tels que le “bouche à oreille”, les “intentions d’achat” ou encore “l’intérêt envers la marque” de la synchronisation des annonces web avec celles de la télé. Les résultats sont plus que prometteurs (voir image ci-contre).

 

2. Être là quand ils en ont besoin

Ad-Syncing tv commercial study

Chercher un produit ou un service après avoir vu une publicité à la télé ne vous est jamais arrivé? Si la réponse est non, vous faites alors partie des exceptions de ce monde.

En effet, le Television Bureau of Canada avec leur étude “TV/Internet Synergy Survey” réalisée en 2014, nous informe que plus de 72.5% des gens recherchent un produit/service après avoir vu la publicité à la télé.

Quelle belle opportunité pour les marques que d’être présentes pendant ces micro-moments clefs. C’est bien ce que vous permet d’accomplir le TV ad-syncing. Pensez-y !
 

3. Capitaliser sur les investissements de la compétition

À l’inverse, il est aussi possible pour des marques n’ayant pas le budget nécessaire à une campagne télé de capitaliser sur les investissements des compétiteurs.

Une stratégie de contre-attaque consiste alors à déployer ses propres publicités sur les plateformes digitales lorsque la compétition passe les siennes à la télévision ou de dominer le référencement payant pendant les minutes suivantes.

Ainsi, une annonce télé Saint-Hubert va probablement initier des recherches sur le web pour commander du poulet. Grâce à la synchronisation TV, un concurrent peut donc déployer ces publicités sur le web en même temps tout en augmentant les enchères sur les termes de recherches correspondant et profiter de l’engouement créé.
 

4. Des résultats quantifiables

Outre les avantages présentés ci-dessus, la synchronisation en temps réels permet aux annonceurs web de facilement mesurer et analyser les impacts de la publicité TV sur les métriques de leur site web, chose qui n’était pas une mince affaire jusque là. Ils peuvent maintenant optimiser et tester leurs différents spots TV et en améliorer le ROI.

Dans cette optique, MediaSynced a publié les résultats pour trois clients (TUI, Renault et Sony) qui sont très prometteurs. Ils ont constaté une hausse des visites de qualité, avec pour conséquence un meilleur taux d’engagement. Pour Renault, ils ont constaté une augmentation de 113% de leur CTR. Pour TUI, ils ont pu noter une baisse de 37% du coût par opportunité, une baisse de 54% du coût de conversion, et une augmentation de 47% de nouvelles visites.

Allez, ne vous en privez plus !

 

tv-ad-syncing.jpg

Comment bien réussir vos Expanded Text Ads

Lors du Google Performance Summit tenu en mai dernier, Google annonçait plusieurs nouvelles innovations à venir dont les expanded text ads. Depuis le 26 juillet, elles sont officiellement généralisées et disponibles sur tous les comptes adwords. Offrant plus de place pour les textes, elles permettent aux utilisateurs d’avoir un meilleur aperçu du contenu vers lequel ils seront redirigés en cliquant sur l’annonce.

Voici un petit récapitulatif des changements apportés au format des annonces.

  1. Les Expanded Text Ads ont deux titres au lieu d’un (chaque titre pouvant avoir jusqu’à 30 caractères).
  2. Les deux lignes de description ont été assemblées en une seule, pouvant contenir 80 caractères.
  3. Il est maintenant possible d’ajouter deux path fields supplémentaires au display URL afin d’indiquer avec plus de précision la page où l’usager sera redirigé.

Concrètement, les nouveaux formats s’illustrent de cette façon:

Exemple Google Adwords Expanded Text Ads - Dialekta

Source image: Google Expanded Text Ads

Pour ceux qui se demandent si ça vaut la peine de revoir la structure et la réécriture de chacune de vos annonces pour accommoder 45 caractères supplémentaires, la réponse est oui! Quelques jours seulement après l’implantation des nouveaux formats d’annonces, nombreuses sont les entreprises qui l’adoptent déjà. Les premiers résultats sont déjà très encourageants et parlent d’eux-mêmes. En plus d’offrir une plus grande liberté créative lors de la rédaction des annonces, une croissance du taux de clic allant jusqu’à 20% a été observée pour ces nouveaux formats dans l’industrie!

  • Voici comment bien réussir vos Expanded Text Ads :

Mettez l’accent sur le besoin dans vos annonces

Repensez complètement vos annonces pour vous tourner vers ce qui est réellement important pour vos consommateurs et sur la façon dont votre offre peut y répondre. Utilisez le rapport des search terms, disponible sous l’onglet “mots-clés” de vos campagnes Adwords, afin de comprendre les mots clés que vos consommateurs recherchent. Ensuite, montrez-leur des annonces qui répondront à ces besoins. Dans l’exemple, ci-dessous, on voit que le nouveau format d’annonce permet de mettre de l’avant l’efficacité et la qualité du service proposé, ce qu’il n’était pas possible de faire avec l’ancien format.

Exemple Expanded Text Ads google adwords

Exemple sur mobile

Dites ce que vous avez toujours voulu dire en réécrivant vos annonces

Une fois que vous avez compris ce que vos consommateurs recherchent, ne tombez pas dans le piège commun de simplement allonger vos titres ou combiner votre première ligne de description à votre titre. Il faut plutôt voir les nouveaux formats d’annonces comme l’opportunité d’être plus créatif avec vos messages, de mettre de l’avant des éléments distinctifs de votre proposition de valeur et d’avoir des call-to-action efficaces et engageants.

Soyez plus convaincants avec vos titres

Les deux titres représentent le seul endroit cliquable de vos annonces et peuvent donc avoir une forte influence sur la performance de celles-ci. Ainsi, puisque les titres sont maintenant plus importants que la description, il faut s’assurer que le contenu de ceux-ci soit pertinent!

Montrez le chemin à vos clients.

Il ne faut surtout pas sous-estimer l’importance du display URL puisqu’il a le potentiel d’avoir un réel impact sur les résultats de vos campagnes. En effet, celui-ci est le meilleur moyen d’indiquer aux usagers le contenu de la page sur laquelle ils seront redirigés. Avec les nouvelles annonces grands formats, vous avez droit à path fields de 15 caractères (voir l’image ci-dessous). Bien qu’optionnel, il est fortement recommandé d’utiliser cette option afin d’indiquer plus précisément à l’utilisateur l’endroit final où il sera redirigé. De plus, les caractères supplémentaires permettent d’intégrer plus de mots clés pertinents à vos annonces, ce qui améliorera la qualité et le retour sur investissement de celles-ci!

Exemple Paths Expanded Text Ads google adwords

Suivez les consommateurs dans un contexte multi-plateformes

D’après Google, 90% des consommateurs commencent une activité sur une plateforme, mais la terminent sur une autre. Vu l’espace de texte supplémentaire offert et la possibilité d’utiliser un niveau supplémentaire path field dans le display URL, il est désormais possible d’adapter le texte de vos annonces selon la plateforme où elles seront présentées.

Surveillez vos KPIs de près

Les Expanded Text Ads pouvant générer plus de clics, il est important de surveiller de près vos budgets pour voir s’ils atteignent leurs limites quotidiennes. Si votre search lost impression share est élevé et que votre ROAS est positif, peut-être faut-il ajuster votre budget à la hausse.  Vous pouvez aussi saisir cette occasion pour placer davantage de vos mots-clés les plus performants dans vos annonces et voir si cela a un impact positif sur votre quality score.

Révisez vos extensions d’annonces

Avec plus de textes dans vos annonces, vous risquez d’avoir des doublons avec vos extensions d’annonces déjà existantes. Refaites une mise à jour de celles-ci pour vous assurer de montrer du contenu différencié qui vous permettra de donner encore plus d’informations à vos consommateurs.

Les prochaines étapes

Le format des annonces textes qui était utilisé jusqu’à aujourd’hui ne sera plus accepté à partir du 26 octobre 2016. Les annonces actuelles pourront donc toujours rouler, mais ne pourront plus être éditées. Nous vous conseillons donc de saisir le plus rapidement possible cette belle opportunité de mettre à jour vos campagnes existantes et d’en améliorer leur performance.

pexels-photof.jpg

Nouveautés de Gooogle Adwords et Analytics annoncé au Google performance Summit 2016

Ce 24 mai 2016, le sommet de Google donnait rendez-vous aux professionnels de l’industrie comme à chaque année afin de présenter les innovations à venir et les dernières tendances de l’industrie. Google a annoncé de nombreuses innovations afin d’être mieux adapté à l’ère du « mobile first » et des micros moments. Nous vous présentons dans cet article, un bref résumé de ce qui nous attend avec les outils de Google dans les prochains mois.

  1. Une version redessinée de Google Adwords Le nouvel Adwords se présentera sous un « look » plus fluide et plus intuitif afin de mettre en exergue les opportunités et faciliter la mesure des performances de vos campagnes sur les différents appareils : desktop, tablette et mobile.
  2. Google Performance Summit

  3. Modificateur d’enchères des différents terminaux Cette fonctionnalité tant souhaitée a été annoncée. Il sera désormais possible d’ajuster les enchères de manière indépendante sur les mobiles, tablettes et desktops en utilisant le modificateur d’enchères. Il devrait être possible d’exclure complètement d’une campagne l’un ou l’autre de ces appareils. Les détails n’ayant pas été fournie lors de la présentation l’on attend un peu plus de précisions à ce sujet.
  4. Augmenter le nombre de caractères des annonces textuelles La longueur du texte des annonces change complètement en offrant ainsi plus de visibilité aux annonceurs sur les pages de recherche, et en permettant l’ajout d’arguments de vente additionnel sur les créatifs. Ce changement est particulièrement efficace pour les annonces textuelles apparaissant sur les appareils mobiles.
  5. Un accent sur la recherche locale Google optimisera l’utilisation de Google Maps pour faciliter la recherche locale aux internautes en leur présentant de nouvelles informations utiles. Au nombre de ces informations figureront, entre autres, les données d’inventaires sur les pages d’entreprise renseignant ainsi l’internaute sur la disponibilité d’un produit spécifique dans le magasin le plus proche de sa localisation actuelle ou souhaitée. Google testera aussi de nouveaux formats publicitaires sur Google Maps comme les « Promoted Pins » où les entreprises pourront faire leurs promotions à des internautes au fur et à mesure de leur itinéraire. En effet, le but de ses innovations sera d’augmenter les visites en magasin et de maximiser les conversions hors ligne.
  6. Évaluation des conversions hors ligne (en boutique) vs en ligne grâce à « Store Visits » Store Visits était disponible depuis 2014, mais Google est venu valider l’efficacité de cet outil en présentant les résultats de 1000 annonceurs dans 11 pays différents ayant utilisé l’outil. Ils ont illustré le tout en prenant l’exemple de Nissan UK qui est arrivé à la conclusion que 6% de clics sur des annonces mobiles conduisent à une visite en concession.
  7. La personnalisation de rapports de performance On avait fait mention de ce produit dans notre article portant sur le « Google data studio 360 ». Lors de la conférence du 24 mai, Google en a fait une démonstration plus étoffée. Les possibilités semblent très poussées, notamment la personnalisation pointue du rapport, qui permet une construction de rapports sur mesure de manière très intuitive. Nous avons été particulièrement impressionnés par l’outil de recherche de statistiques en utilisant une phrase écrite formulée dans le langage naturel. La phrase utilisée dans la démonstration était « How many users did we get from organic search in april ? », et le système a répondu à la question en affichant la bonne donnée en quelques secondes.
  8. La publicité native Il sera désormais possible de faire de la publicité bannières sur le réseau de Google de manière native en fournissant une image, un titre, une description. Nous nous questionnons sur les performances post clic lié à ce type d’annonces sur le réseau de Google : ce sera définitivement à tester.

Les dates de sortie de ces différentes innovations n’ont pas été dévoilées. Le nouveau design d’Adwords devrait sortir en 2017. Nous avons oui dire que les annonces textuelles pour search seraient disponibles dès le mois de juillet, mais cela reste à voir.

 

Pour plus de détails, vous pouvez retrouver toute la conférence en vidéo juste ici :

(youtube: https://www.youtube.com/watch?v=e3t_pPCZpjI width: 560 height: 315)

 

 

performance-summit-logo-e1464192216117.jpg

Google Customer Match : le ciblage par liste de courriels

Chez Dialekta, c’est le party depuis l’annonce de Customer Match, le nouvel outil de Google qui permettra d’utiliser les adresses courriels comme option de ciblage sur les services publicitaires.

google-customer-match-party

Facebook et Twitter ont eu un grand succès dans les derniers mois avec cet outil de ciblage sur leur Custom Audience et Tailored Audiences. Google s’est finalement décidé à offrir cette option et cela ouvrira la porte à de nouvelles stratégies dans les campagnes de média numérique de nos clients.

Le principe de base de Customer Match est simple! Il permettra d’utiliser l’information que l’on connait sur nos clients (CRM) – entre autres leur historique d’achat – et de créer des offres promotionnelles ou des créatifs publicitaires adaptés à ces audiences. Un nouveau pas dans la personnalisation de masse!

 

Concrètement, ce que l’outil de Google propose :

Le ciblage de client par adresses de courriel
Selon la segmentation qu’on veut : client existant, client n’ayant pas fait d’achat depuis plus de 6 mois, client inscrit à la « newsletter » mais qui ne l’ouvre jamais, etc. Les possibilités sont infinies. Parfait, pour des campagnes de bonifications ou de rétention.

L’exclusion de clients existants
Il peut être très utile d’exclure ses propres clients pour une campagne d’acquisition!

L’inclusion de profils d’internautes similaires à ceux de nos clients
Google proposera d’aller chercher une audience similaire à ceux qui sont dans notre banque de clients. Une bonne façon d’aller chercher de nouveaux clients plus efficacement.

 

Customer Match de Google sera disponible sur l’indexation payante, Gmail et YouTube. Il ne sera pas possible d’utiliser ce type de ciblage sur les campagnes de bannières sur le réseau d’affichage de Google.

 

Le service sera officiellement disponible dans les prochaines semaines. Dialekta a déjà contacté ses clients pour en faire l’essai, on vous revient bientôt avec nos impressions sur les performances de ce nouvel outil!

 

google-customer-match-entete.jpg

Retour sur les innovations Adwords de Mai 2015

Ce mois de mai 2015 a été assez chargé au niveau des innovations de produits Google; nous revenons sur trois événements principaux dans ce blog post.

 

Le Google LiveStream 2015 « Step Inside Adwords »

Le 5 mai, Jerry Dischler, vice président de la gestion de produit chez Adwords, dévoilait les principales innovations Adwords lors du Google livestream 2015 « Step Inside Adwords ».

Pour la première fois, Google a annoncé que les recherches sur mobile ont dépassé le nombre de recherches sur desktop dans dix pays dont les États-Unis et le Japon. Voici un résumé des points essentiels discutés lors de cet événement:

1)      Les nouveaux formats d’annonces sur mobile

Google a dévoilé des nouveaux formats d’annonces pour trois marchés principaux:

  • Le marché automobile

Sachant que plus de 50% des requêtes dans cette industrie ont lieu sur mobile, les nouveaux formats d’annonces cherchent à optimiser le processus de recherche en incluant des images et davantage d’informations propres à la voiture. Le nouveau format comprend un carrousel d’images de voitures (intérieur et extérieur) qui mène vers une page contenant les informations du modèle (puissance, vitesse, consommation d’essence etc.) et un lien pour trouver des concessionnaires proches. En cliquant sur ce lien, l’utilisateur est dirigé vers une page de recherche google contenant des annonces payantes et organiques de concessionnaires environnants.

Auto Ad

Ce nouveau format débutera sur mobile mais sera éventuellement disponible sur tous les appareils.

  • L’hôtellerie

Les nouveaux formats d’annonces d’hôtels s’inspirent de l’expérience usager des sites de voyage comme Expedia, et affichent des images, informations et incitatifs à l’action qui redirigent ensuite vers le site de l’hôtel ou de l’agence. Ces formats seront bientôt disponibles mondialement.

adwords-new-hotel-ad1_1

  • Le marché hypothécaire

Selon Dischler, « Que ce soit un premier acheteur immobilier ou quelqu’un qui cherche à refinancer son hypothèque, les consommateurs seront bientôt en mesure de trouver les derniers taux de fournisseurs de prêts hypothécaires et de comparer des critères tels que le taux d’intérêt, les conditions et les frais du prêt ». Ce nouveau format d’annonces permettra aussi aux utilisateurs de remplir une application ou de parler à un représentant via l’annonce directement.

2)      Les outils d’automatisation

  • Annonces search dynamiques

Google facilite la création d’annonces dynamiques en automatisant le processus de génération de liste de mots clés, s’inspirant du site web directement. Des suggestions de catégories de mots clés et d’enchères relatives seront ainsi directement créées pour l’annonceur: celui-ci pourra choisir les mots clés et les pages de destination que les annonces dynamiques utiliseront, diminuant ainsi le risque de recherches hors-sujet.


Dynamic Search Ads - Adwords

  • Redimensionnement automatique des images pour le réseau display

Dorénavant, Google ne requerra que trois différents formats d’images (728×90, 300×250 et 1600×60) pour le réseau display et nous assure que le nouvel outil automatisera le redimensionnement de ces images afin de les adapter aux dizaines d’autres formats disponibles.

3)      Les modèles d’attribution et les capacités de suivi

Google offrira finalement aux annonceurs de nouveaux outils pour le suivi des modèles d’attribution sur adwords et des cross-device conversions. Les annonceurs pourront ainsi suivre les utilisateurs entre le mobile et le desktop avec plus de précision: une colonne spécifique au suivi des cross-device conversions devrait bientôt apparaître sur Adwords.

 

L’événement Google Partners Connect

L’événement Google Partners Connect s’est tenu le 13 mai à travers le monde. Il y a surtout été question de l’importance d’engager les utilisateurs au moment le plus opportun; le micro moment – le moment où l’utilisateur est en mouvement et recherche activement des produits/services sur son mobile. En effet, selon Google, 91% des usagers mobile se tournent vers leur mobile pour obtenir des idées, même lorsqu’ils sont en plein dans l’action. Cela amène les utilisateurs à être plus fidèles à leurs besoins ponctuels plutôt qu’à une marque ou à un produit particulier. Les équipes marketing gagneraient donc à prioriser ces micro-moments pour faire passer leur message et promouvoir leur offre.

 

La Conférence Annuelle Google I/O 

De nombreux sujets ont été discutés lors de cette conférence annuelle à San Francisco, spécialement créée pour les développeurs d’applications mobiles. C’est surtout l’annonce de nouvelles méthodes promotionnelles pour les applications mobiles qui a retenu notre attention.

Comme prévu plus tôt durant l’année, les développeurs d’applications mobiles pourront dorénavant acheter des mots clés pour apparaître en première position des recherches sur Google Play

Google Play - Pubs

De plus, il sera aussi possible de gérer la promotion intégrale d’une application mobile (Search, Youtube, Display, Google play, Réseau Admob) au sein d’une même campagne sur Google Adwords.

Universal App Campaigns_Mock_Final

Nous vous tiendrons à l’affût de ces nouvelles fonctionnalités une fois qu’elles deviendront disponibles, dans les prochains mois.

Pour résumer, voici un infographique simple couvrant les thèmes principaux de ce blog post:

Innovations Adwords 2015

Et pour finir sur les activités du mois en cours, un Adwords scripts workshop se tiendra à New York ce 29 juin afin d’aider les annonceurs à créer leurs scripts sur place. En espérant qu’il y en ait un bientôt à Montréal!

Si vous avez des question sur ces nouveautés, sachez que nous ne sommes pas bien loin et que vous pouvez toujours nous écrire ou passer à l’agence!

A bientôt!

 

 

adwords-new-hotel-ad1_1-300×178.jpg

Adwords countdown ads (compte à rebours)

Cette annonce s’auto-détruira dans…

Jours

Heures

Minutes

Google a introduit les Adwords countdown ads (annonces avec compte à rebours) depuis un certain temps déjà mais peu d’annonceurs les utilisent. Pourtant cette fonction peut-être très intéressante et pertinente, nous avons donc voulu faire la lumière dessus.

 

Adwords countdown ads

Les  » Adwords Countdown Ads  »  qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un script intégré dans les annonces Adwords afin d’intégrer un compte à rebours dynamique. Il suffit d’entrer la langue, la date et l’heure de fin ainsi que la durée pendant laquelle on veut l’afficher afin de créer son annonce.

 

Est-ce que ça marche ?

Nous avons testé ces annonces sur plusieurs produits et les résultats sont mitigés : sur la majorité des campagnes, le résultat est égal à celui des annonces classiques. Mais ça ne veut pas dire que les Adwords Countdown Ads ne sont pas efficaces ! En fait elles sont adaptées à certains contextes que nous allons vous présenter.

 

Quand les utiliser ?

En fait, ces annonces ont de très bonnes performances lorsqu’elles affichent des réductions sur des biens de consommation.

Ex: Plus que 3 jours pour profiter de
50$ de rabais sur les souffleuses.

Dans notre cas, le A/B Testing a porté sur plus de 50 000 impressions et nous avons noté une augmentation du CTR de plus de 60% dans un contexte de promotion de produits à prix réduits grâce aux adwords countdown ads.

Par contre, les performances sont moins bonnes quand il s’agit d’un service, d’un événement ou qu’il n’y a pas de réduction de prix.

 

En conclusion :

Si vous vendez des biens de consommation et que vous avez une promotion limitée dans le temps, faire des Adwords Countdown Ads  peut vous permettre d’améliorer grandement votre performance. Si ce n’est pas le cas nous vous encourageons tout de même à tester ce genre d’annonce mais sans en faire une priorité.

Si vous voulez en apprendre plus, vous pouvez cliquer ici ou nous contacter directement.

 

 

stopwatch.jpg

Recevez les dernières tendances en marketing numérique et les précieux conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Formations 50% remboursées pour un temps limité
EN SAVOIR PLUS