Blogue

Google

Les nouveaux pouvoirs d’analyse de Google Analytics 4

La progression vers Google Analytics 4 ou GA4 se fait lentement mais sûrement. Mais à quoi doit-on s’attendre ? D’une part, le cycle de vie des utilisateurs est maintenant au cœur des rapports qui, soit dit en passant, sont grandement optimisés. D’autre part, GA4 fait bon usage de l’intelligence artificielle pour bonifier les insights. Si vous avez encore des doutes à savoir quels sont les avantages de la plateforme au niveau du reporting, ce billet de blogue partage quelques exemples des bénéfices à faire la transition vers Google Analytics 4 plus tôt que tard.  

Acquisition des utilisateurs

Avec la version actuelle de Google Analytics (Universal Analytics), il est possible de bien mesurer l’acquisition d’utilisateurs et non seulement l’acquisition de trafic et de sessions. L’utilisateur est au cœur des rapports, et on peut mesurer la valeur des utilisateurs au fil du temps. Les rapports d’acquisition d’utilisateurs peuvent être déclinés par source, campagne ou médium. 

GA4 offre la possibilité de trouver réponse à nombreuses questions en lien avec les campagnes de publicité :

  • Est-ce que l’acquisition d’utilisateurs via les campagnes promotionnelles a permis d’aller chercher des utilisateurs à long terme ? Ont-ils acheté des produits depuis ?
  • Quelle est la source qui apporte le plus d’utilisateurs de qualité, c’est-à-dire les utilisateurs qui reviennent sur le site web et/ou l’application ?
  • Quelles sont les sources, médium ou campagnes qui apportent des utilisateurs répétant, au fil du temps, certaines actions clés ?
  • Combien de conversions ont été générées par le trafic direct ou organique, mais dont l’utilisateur a été acquis, en premier lieu, via d’autres sources ou campagnes ?

Fidélisation des utilisateurs

Autre fait notable, GA4 permet de consolider les rapports entre applications et sites web. Il semble donc évident que les rapports de fidélisation aient leur propre section dans l’interface. Mesurer la fidélisation des utilisateurs pour son application est plutôt commun, mais il est maintenant facile de le mesurer aussi sur son site web et de tirer des conclusions face à la rétention des utilisateurs. Ce rapport est particulièrement intéressant pour les sites de contenu, les blogues ou alors les sites et applications transactionnels qui vendent des produits à achats récurrents. 

GA4 permet maintenant de mesurer plusieurs facteurs :

    • Le pourcentage des utilisateurs qui reviennent sur le site web ou l’application au fil des jours 
    • La durée d’engagement moyenne des utilisateurs au fil du temps 
    • Si les utilisateurs qui reviennent sur le site web ou l’application gagnent ou perdent en intérêt pour le contenu
    • Le nombre de transactions (ou toute autre conversion) effectuées par les utilisateurs depuis une date en particulier
    • Le revenu moyen par utilisateur

Analyse du chemin et entonnoir de conversion

La bonne nouvelle est que la version mise à jour de l’analyse du chemin, accessible depuis le centre d’analyse de GA4, est beaucoup plus flexible et facile à utiliser. Il est maintenant possible de combiner les pages vues et les événements à sa guise. C’est aussi très personnalisable puisque l’on peut choisir d’y appliquer un filtre (par exemple, le trafic d’une campagne en particulier) ou un segment d’audience. 

Le même constat s’applique au rapport d’entonnoir de conversion, que l’on peut aussi adapter en fonction de ses besoins. On peut notamment le rendre ouvert ou fermé, c’est-à-dire obliger ou non une étape de l’entonnoir. 

Les analyses obtenues avec ces deux types de rapports sont d’ailleurs très intéressantes et peuvent donner d’excellents insights quant à l’expérience utilisateur sur le site ou l’application : 

  • Quel est le chemin que prennent les utilisateurs avant de convertir via une campagne en particulier ? Devrait-on ainsi changer la page d’atterrissage ?
  • Combien de temps s’écoule entre les événements de l’entonnoir de conversion ?
  • Est-ce que l’entonnoir de conversion s’améliore avec le temps ? Est-ce que les changements apportés au site web favorisent la conversion finale ?
  • S’il y a un blocage dans l’entonnoir de conversion, quelles sont les actions que posent les utilisateurs avant de quitter le site ou l’application ?

En conclusion

Google Analytics était déjà un grand allié des gestionnaires marketing. Grâce à ses nouvelles capacités d’analyse qui mettent l’utilisateur et non pas la session au centre des rapports, GA4 sera un outil encore plus puissant. Nul ne sait quand l’ancienne version de Google Analytics sera retirée (on estime d’ici deux ans), mais on vous conseille d’implémenter GA4 dès aujourd’hui pour vous familiariser avec les nouveaux rapports et commencer l’historique des données.

Optimiser sa visibilité en développant une synergie SEO x SEA

Le SEO tout comme le SEA jouent un rôle important dans la visibilité de votre marque et dans la génération de prospects. Souvent considéré comme concurrent, les deux leviers ne sont pas toujours activés simultanément.

Pourtant, lorsqu’il est question de référencement, le proverbe « qui se ressemble s’assemble » prend tout son sens, surtout en ce qui a trait au SEO et au SEA. Loin d’être des forces opposées, ces deux approches peuvent être utilisées en parallèle pour augmenter la visibilité de votre site web. 

Découvrez-en plus sur la synergie fructueuse entre le SEO et le SEA et leur rôle sur votre visibilité dans ce billet. 

Le référencement naturel

Le référencement naturel ou organique, le SEO (Search Engine Optimization) constitue l’ensemble des techniques mises en oeuvre pour améliorer le positionnement d’un site. La création de contenus, l’utilisation de mots clés, l’inclusion de liens entrants sont d’autant de facteurs qui améliorent le SEO. 

Il s’agit d’une stratégie de contenu et d’expérience utilisateur (UX) qui porte fruit à long terme.

Les avantages du SEO

  • Stratégie et meilleure rentabilité à long terme
  • Visibilité continue et à grande échelle au fil du temps
  • Favorise la confiance et augmente la réputation d’une marque

Les inconvénients du SEO

  • Exige plus de temps et d’expertise
  • Résultats à longue échéance
  • Changement d’algorithmes Google pouvant impacter les résultats de recherche
  • Risque de pénalités si mauvaises pratiques

Le référencement payant

Le référencement payant ou SEA (Search Engine Advertising) mise sur la création d’annonces publicitaires à l’aide de Google Ads ou de Microsoft Advertising. Une fois votre campagne créée, cela vous permet de figurer en tête des résultats de recherche sur les moteurs de recherche, au-dessus des résultats naturels. Or, dès que la publicité est retirée, cette visibilité se perd.

Les avantages du SEA

  • Stratégie rapide
  • Visibilité immédiate et garantie
  • Ciblage très précis des annonces
  • Taux de transformations parfois plus élevé avec la possibilité d’ajustements des textes en temps réel.

Les inconvénients du SEA

  • Résultats à court terme
  • Visibilité limitée : dès que la campagne se termine, la visibilité disparaît
  • Coûts variables et forte concurrence selon l’industrie
  • Forte dépendance à la régie publicitaire sur le long terme
  • Le positionnement n’est pas garant de la qualité du contenu 

4 raisons de créer une stratégie SEO x SEA

L’application en tandem des techniques de référencement naturel et payant vous permet de récolter plusieurs bénéfices au niveau de vos efforts promotionnels.

Améliorer le Quality Score

En optimisant vos pages pour votre stratégie SEO, vous favorisez en même temps la performance de vos campagnes SEA. En effet, la qualité du contenu et de votre page de redirection de vos campagnes Google ads a un impact sur votre Quality Score. Autrement dit, en optimisant le contenu de votre site web et son ergonomie, vous influencez la performance de vos actions organiques et payantes.

Développer une synergie de mots clés

En combinant les deux approches, il devient possible de tester la pertinence de mots clés. Comme le SEA fonctionne sur un principe d’enchère, plus on souhaite se positionner sur des requêtes très courues, plus cela coûte cher. En s’aidant d’une bonne stratégie de mots clés, il est donc possible de se positionner en SEO sur des requêtes SEA coûteuses afin d’alléger les dépenses des campagnes. 

Par la suite, en analysant vos résultats SEA, vous serez en mesure de déterminer puis d’optimiser les pages les plus rentables au niveau du SEO. 

Enfin, il suffit de cibler les requêtes qui génèrent un faible référencement dans les campagnes SEA (haut volume de recherche/faible positionnement de la marque) pour augmenter la visibilité de la marque. 

Maximiser la couverture de votre campagne

Le double impact d’une stratégie SEO combinée à une stratégie SEA entraîne une multiplication des positionnements de votre campagne et, par conséquent, une diminution de la couverture de vos concurrents sur les moteurs de recherche. 

Augmenter la notoriété de la marque

En investissant dans le SEA, on réussit à rehausser la notoriété de la marque en rejoignant un nouveau bassin d’utilisateurs. Cela contribue à faire connaître l’entreprise et à augmenter le trafic organique.

Combiner le SEO au SEA: quand l’union fait la force

Une campagne numérique performante s’appuie sur plusieurs facteurs déterminants. Le SEO jouit de l’avantage à long terme alors que le SEA procure un coup de fouet ponctuel. Mais l’un de va pas sans l’autre. Utilisées en complémentarité, ces deux approches génèrent une plus grande visibilité aux campagnes toutes natures confondues sur les moteurs de recherche. 

Pour en savoir plus sur les stratégies SEO et SEA, communiquez avec notre équipe d’experts. Nous vous conseillerons sur les meilleures façons d’intégrer chacune de ces approches dans vos campagnes de marketing numérique. 

Générer plus de prospects grâce aux formulaires intégrés sur le réseau de recherche Google

Les extensions de formulaires pour prospects sont depuis longtemps une façon privilégiée pour récolter des informations sur des prospects. Elles sont d’ailleurs très utilisées sur Facebook et LinkedIn, deux plateformes qui offrent leur propre façon de concevoir ces formulaires.

Cependant, il est maintenant possible de profiter de tous leurs avantages sur Google. En effet, vous pouvez désormais ajouter des formulaires pour prospects directement dans vos annonces Google Ads. Il est donc possible pour l’utilisateur de remplir un formulaire qui l’intéresse, sans avoir à être redirigé vers une page d’atterrissage. 

 

Ce processus simplifié est également avantageux pour vous, puisqu’il diminue les points de friction qui pourraient pousser l’utilisateur à abandonner son formulaire. Mais pour pouvoir exploiter tout le potentiel de ces formulaires, il faut d’abord savoir comment les utiliser. Et c’est exactement ce dont il sera question dans ce billet.

La configuration d’une annonce avec formulaire de prospects

La création d’une annonce Google avec formulaire pour prospects intégré n’a rien de très compliqué. En suivant quelques étapes, vous pouvez vous aussi maximiser le potentiel de vos annonces de génération de prospects en utilisant ces formulaires.

D’abord, il vous faut créer une campagne sur le Réseau de Recherche de Google avec un objectif bien précis : la génération de prospects. Vous devez également sélectionner l’option permettant l’envoi de formulaires par les prospects. Ensuite, vous devez créer une extension de formulaire pour prospects et sélectionner l’option « Toujours afficher le formulaire lorsqu’un internaute interagit avec mon annonce » une fois l’extension crée. 

À la suite de ces quelques étapes, vous pourrez immédiatement utiliser ces formulaires. Ceux-ci pourront alors s’afficher autant sur ordinateur que sur appareil mobile, dès lors que le prospect clique sur le titre de l’annonce.

Lorsque vous générez des prospects à l’aide d’une annonce qui inclut un de ces formulaires, ceux-ci deviennent gérables dans l’utilitaire de Google Ads. Vous pouvez également les télécharger dans un fichier CSV ou créer une intégration Webhook. Cette dernière vous permet de recevoir vos nouveaux prospects directement dans votre CRM.

Quelques astuces pour concevoir un formulaire de prospects efficace

Comme mentionné brièvement, plus les points de friction ressentis par un prospect sont nombreux, plus celui-ci a de chances de l’abandonner. Pour créer un formulaire efficace, il vous faut donc vous assurer de l’optimiser et de minimiser ces frictions. Voici quelques points importants :

  • La simplicité

Plus un formulaire est long ou complexe à remplir, moins le prospect sera enclin à le terminer. Ainsi, il faut vous assurer que votre formulaire n’est ni trop long, ni trop difficile à remplir adéquatement. 

  • Justifier la collecte de données

De nos jours, nous sommes tous plus méfiants lorsqu’il s’agit de fournir des données sur le Web. Et cela s’applique aussi à vos prospects. Ainsi, prenez le temps d’expliquer clairement votre offre, mais aussi les raisons qui vous poussent à demander les informations par ce formulaire. Cela favorisera leur confiance.

  • Ne demander que le nécessaire

Tout comme un formulaire trop long peut dissuader un client, un formulaire qui demande trop d’informations peut lui aussi le décourager. Ainsi, il est essentiel de ne s’en tenir qu’aux informations strictement nécessaires.

Ce qu’il vous faut savoir afin de générer plus de prospects

Même si la conception et l’utilisation des formulaires intégrés aux annonces Google Ads sont relativement simples, il vous faut connaître certains points avant de démarrer. D’abord, cette fonctionnalité est uniquement applicable à deux types d’annonces. En effet, les formulaires intégrés ne peuvent être utilisés qu’avec les annonces textuelles de grand format ou les annonces responsives.

Ensuite, cette fonctionnalité est uniquement disponible pour certains secteurs d’activités. Ainsi, le compte à l’origine des annonces avec formulaire intégré doit se trouver dans un secteur ou sous-secteur éligible. Cela élimine certains secteurs ou sous-secteurs d’activité qui sont plus sensibles, par exemple le contenu destiné aux adultes.

Finalement, pour pouvoir utiliser les annonces avec formulaire intégré, votre entreprise doit impérativement disposer d’une politique de gestion des informations confidentielles. En effet, il est obligatoire d’ajouter un lien vers vos règles de confidentialité quand vous créez une extension de formulaire pour prospects. Ce lien s’affiche à la fin de chacun des formulaires pour prospects, et peut ainsi être aisément consulté.

Google Ads élimine le modificateur de requête large

Google n’en est pas à sa première mise à jour de Google Ads. En effet, il n’est pas rare pour le géant du Web d’annoncer des changements, majeurs ou mineurs, à sa plateforme de publicité en ligne. Et c’est exactement ce qui s’est produit au début du mois de février 2021, lorsque Google a annoncé son intention d’éliminer le modificateur de requête large.

Selon l’entreprise, ce changement progressif aurait pour but de simplifier l’utilisation des mots-clés tout en produisant des résultats plus pertinents pour les utilisateurs. Mais comment est-ce que ce changement peut affecter une entreprise ou un annonceur ? Quels seront ces impacts concrets ? C’est ce que nous explorerons dans ce billet.

Les types de correspondance de mots-clés Google 

Lorsqu’on crée une campagne publicitaire sur Google Ads, il faut choisir des mots-clés à cibler. Et pour chacun de ces mots-clés, il faut également sélectionner un type de correspondance. Sur Google Ads, il est possible de choisir parmi 3 types de correspondances de mots-clés à inclure :

  • Correspondance en requête large

La correspondance en requête large permet une association vague entre l’annonce et un mot-clé dans une recherche. Celle-ci permet donc d’afficher son annonce pour toutes les recherches en rapport avec le mot-clé choisi. C’est ce type de correspondance qui est touché par la nouvelle mise à jour annoncée par Google.

  • Correspondance d’expression exacte

Ce type de correspondance, plus précis que la requête large, permet de cibler de façon plus exacte les recherches des utilisateurs. En choisissant cette correspondance, on peut afficher nos annonces uniquement lorsqu’une recherche partage le sens général du mot-clé choisi. Par exemple, une annonce utilisant le mot-clé « chaussure de course » avec ce type de correspondance pourrait s’afficher dans une recherche incluant « chaussure de course rouge » ou « acheter des chaussures de course ».

  • Correspondance de mot-clé exact

Cette correspondance est la plus précise de toutes. Elle permet de cibler uniquement les recherches qui contiennent le mot-clé au sens exact voulu par l’annonceur. 

En quoi consiste cette nouvelle mise à jour ?

Comme mentionné, ce sont les mots-clés utilisant le modificateur de requête largequi seront touchées par la mise à jour de Google. À partir de juillet 2021, il ne sera plus possible de sélectionner cette correspondance identifiée par le signe « + » (ex: « +chaussure +de +course »). Cependant, cette mise à jour n’est pas rétroactive. Cela signifie que vos mots-clés avec modificateur de requête large, s’ils sont créés avant juillet 2021, seront toujours fonctionnels mais utiliseront le nouveau comportement de correspondance. Mais voyons plus en détail ce changement.

Actuellement, lorsque l’on cible un mot-clé avec modificateur de requête large, l’annonce est susceptible d’apparaître en réponse à un grand nombre de recherches. Prenons comme exemple le ciblage suivant : « +déménagement +Montréal +à +Paris ». Dans le fonctionnement actuel, cette annonce pourrait s’afficher sur des recherches comme « déménagement pas cher de Montréal à Paris » ou « déménagement pas cher de Paris à Montréal ». 

Cependant, après la mise à jour, la recherche « déménagement pas cher de Paris à Montréal » ne fera plus s’afficher l’annonce. Pourquoi ? Simplement parce que cette recherche ne respecte pas l’ordre des mots dans la requête large. En d’autres termes, le nouveau comportement de Google Ads prendra en compte l’ordre des mots-clés choisis par l’annonceur.

Comment préparer ce changement ?

À première vue, il est normal d’anticiper l’arrivée de ce nouveau fonctionnement. Cependant, comme mentionné, les mots-clés avec modificateur de requête large déjà existants resteront fonctionnels. Ils seront tout simplement utilisés en prenant en compte le nouveau comportement de correspondance des expressions exactes.

Ce changement peut cependant nécessiter une surveillance accrue de la part des annonceurs et des utilisateurs de Google Ads. Il est donc recommandé de surveiller les performances de vos campagnes et d’ajuster vos enchères, budgets et ciblage si nécessaire.

Aussi, le géant du Web insiste sur le fait que cette nouvelle mise à jour n’aura aucun impact sur les mots-clés à exclure. Il est donc toujours possible, et fortement recommandé, de continuer à exclure certains mots-clés. Pour vous assurer de l’efficacité de cette action, vous pouvez notamment vous fier au rapport sur les mots-clés de Google. Vous pourrez donc continuer à écarter le trafic indésirable, même sous le nouveau fonctionnement.

Besoin de conseils pour vos campagnes ?

Google Ads est une plateforme publicitaire en constante évolution. Bien utilisée, elle peut générer des résultats intéressants pour une entreprise. Cependant, il faut s’assurer de bien comprendre ces différentes fonctions, ainsi que ses subtilités. Et il est tout à fait normal d’avoir des questions sur les différentes mises à jour de la plateforme.

Si vous avez des questions au sujet de Google Ads, qu’elles portent sur ses mises à jour ou sur ses autres aspects, n’hésitez pas à nous contacter pour en apprendre davantage. 

Tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement de Google Ad Grants pour OBNL

Le programme Google Ad Grants ne date pas d’hier. En effet, cette initiative de responsabilité sociale des entreprises de Google est née en 2003, au tout début du Web moderne. Et au fil des années, le programme de don a su évoluer avec son temps. 

Depuis 2018, celui-ci a d’ailleurs connu des transformations significatives. Notamment, le géant du Web y a ajouté de nombreux critères de gestion. Selon Google, ceux-ci visent tout simplement à assurer la qualité du trafic généré par les publicités créées dans le cadre de ce programme. Le nouveau mot d’ordre de Google Ad Grants : « ne pas dépenser pour dépenser ». Mais qui peut avoir accès à ce programme de crédits publicitaires, et comment ?

Qu’est ce que le programme Google Ads Grants ?

Avant toute chose, il est important de présenter le fonctionnement et le but de Google Ad Grants. Depuis presque 20 ans, Google utilise son programme Ad Grants pour subventionner les campagnes publicitaires de plusieurs OBNL. Celui-ci prend en effet la forme d’un crédit de 10 000 $US par mois. Les organismes à but non lucratif peuvent ensuite utiliser la totalité de ce montant pour financer des campagnes publicitaires Google Ads.

L’objectif des campagnes créées dans le cadre du Google Ad Grants est simple. Elles visent à faire connaître l’organisme à but non lucratif, ainsi que sa cause. Les annonces de ces campagnes prennent une forme relativement simple. En effet, bien que les organisations disposent de 10 000 $US à investir dans de la publicité, elles sont limitées au niveau de sa forme. Les publicités Google Ad Grants ne sont disponibles qu’en format textuel. Cela signifie qu’elles ne peuvent pas inclure d’image ou de vidéo. Qui plus est, elles s’affichent uniquement dans les résultats de recherches, sous les résultats d’annonceurs payants. Malgré ces limitations, Google Ad Grants est un outil formidable pour attirer des visiteurs sur le site Web d’une OBNL et même pour recueillir des dons.

Les critères d’admission de ce programme de subvention

Pour pouvoir accéder à ce programme de subvention publicitaire, les organismes à but non lucratif doivent répondre à certains critères précis. D’abord, les organisations doivent bien sûr être en mesure de prouver leur statut d’organisme à but non lucratif. Pour Google, cela exclut les établissements scolaires, les hôpitaux ou les entités gouvernementales. La définition d’un organisme caritatif varie en fonction de son pays d’origine. Au Canada, il est recommandé d’obtenir un jeton de validation Techsoup. Celui-ci permet aux OBNL d’accéder à une foule de services leur étant réservés.

Ensuite, l’OBNL bénéficiaire du programme doit s’engager à reconnaître toutes les certifications demandées par Google. Celles-ci concernent principalement certaines normes de non-discrimination, l’émission de reçus pour les dons et l’utilisation éthique de ceux-ci.

Aussi, le site Web de l’organisation à but non lucratif qui fait la demande doit être conforme aux normes de qualité de Google Ad Grants. Celles-ci demandent, par exemple, que le site présente la mission de l’organisme et ses activités. Tout le contenu du site doit être la propriété de l’organisation et être exclusif à celle-ci. De plus, le site Web doit charger rapidement et proposer un certificat de sécurité HTTPS. Google interdit tout site qui donne l’impression d’avoir un but lucratif et celui-ci ne peut promettre de résultats à la suite de son service.

Finalement, l’organisation qui souhaite bénéficier de Google Ad Grants doit déposer une demande en ce sens auprès de Google. Lorsqu’elle est inscrite à Google pour les organismes sans but lucratif, elle peut demander son approbation pour le programme Ad grants.

Les règles de gestion de campagnes Google Ad Grants

Dès la première campagne qu’elle crée grâce au programme Google Ad Grants, l’organisation bénéficiaire doit se plier à certaines règles de gestion. D’abord, la campagne doit absolument utiliser un ciblage géographique qui correspond à l’échelle à laquelle est actif l’organisme. S’il évolue principalement dans une ville en particulier, le ciblage de la campagne ne peut dépasser ses frontières. Dans le cas d’un organisme qui évolue dans plusieurs zones géographiques, Google recommande de créer plusieurs campagnes, chacune ciblant une région en particulier. Les critères de gestion ne s’arrêtent pas là :

  • Si elle n’utilise pas une stratégie d’enchère intelligente et automatisée, la campagne du bénéficiaire doit générer un taux de clic minimal de 5% sur ses annonces chaque mois.
  • Chaque campagne doit contenir deux groupes d’annonces actifs, chacun comptant deux annonces textuelles uniques.
  • La campagne de l’organisme doit intégrer 2 extensions d’annonces liens annexes. Celles-ci permettent de rediriger le visiteur vers une page spécifique du site Web. 
  • Les mots clés utilisés doivent avoir un score de qualité supérieur à 2. L’organisme doit éviter les mots clés à un seul terme.

Finalement, les campagnes générées grâce au programme de Google Ad Grants sont limitées dans leur stratégie d’enchère. Les organismes peuvent uniquement créer des campagnes maximisant les conversions et la valeur de la conversion ou l’atteinte d’un CPA et d’un ROAS cible. 

Utiliser le programme Google Ad Grants à son plein potentiel

Malgré quelques petites limitations, Google Ad Grants peut se révéler très utile pour une organisation à but non lucratif. Par contre, les nombreuses restrictions relatives aux subventions offertes par Google peuvent compliquer la donne. En effet, elles compliquent souvent la gestion et l’optimisation budgétaires. Aussi, les montants alloués par Google Ad Grants sont difficiles à dépenser en entier. Si l’OBNL n’utilise pas son 10 000 $ mensuel, elle le perd.

Dialekta se spécialise dans tout ce qui touche le marketing numérique. Si vous avez des questions ou des interrogations au sujet du programme Google Ad Grants, n’hésitez pas à contacter nos experts. Nous possédons les connaissances nécessaires pour vous guider dans votre utilisation de ce programme de subventions publicitaires.

Ce qu’il faut savoir sur Google Analytics 4

Depuis peu, Google a mis à jour sa plateforme Google Analytics vers sa 4e version. Et cette mise à jour apporte avec elle son lot de changements majeurs. Cette version sera proposée par défaut à ceux qui créent une nouvelle propriété sur l’outil, que ce soit un site, une application, ou les deux. Elle est basée sur la plateforme Application + Web, parue en 2019.

Qu’est-ce que Google Analytics 4 ?

Google Analytics 4 est la toute nouvelle itération de l’outil d’analyse très apprécié de Google. Très différente des versions précédentes, cette nouvelle mise à jour de Google Analytics constitue l’un des changements les plus ambitieux de l’histoire de l’outil. En effet, au-delà d’une interface revue, Google Analytics 4 propose une nouvelle façon de voir, de comprendre et d’analyser le consommateur. Sur Google Analytics 4, l’emphase est principalement mise sur le suivi des consommateurs tout le long de leur cycle de navigation web, et ce , sur toutes les plateformes.

Les grands changements de Google Analytics

Comme il s’agit de la mise à jour la plus ambitieuse jamais proposée aux utilisateurs de Google Analytics, il est normal de s’attendre à des changements majeurs. Voici ce qu’il faut savoir.

L’intelligence artificielle au service de vos insights

Depuis plusieurs années, Google cherche à constamment proposer à ses utilisateurs des solutions novatrices utilisant l’intelligence artificielle et le machine learning. Ceux-ci sont au cœur même de Google Analytics 4. En effet, il est possible de programmer l’AI de l’outil afin qu’il vous avertisse lorsqu’il détecte une certaine tendance. Ces tendances peuvent être une augmentation dans la demande de l’un de vos produits, par exemple.

Dans Google Analytics 4, le machine learning vous permettra de prédire des tendances pertinentes à votre entreprise. En effet, GA4 vous proposera des recommandations en fonction des comportements prédits de vos audiences. Vous pouvez donc obtenir de meilleurs insights sur les tendances auxquelles vous pouvez vous attendre.

Un meilleur suivi des utilisateurs au travers des différents appareils

Dans cette nouvelle version de Google Analytics, il est plus facile que jamais de suivre les actions de vos audiences, sur tous leurs appareils. Les actions de votre audience débutées sur un ordinateur, mais complétées sur un téléphone intelligent sont ainsi prises en compte.  Vos audiences sont donc mieux optimisées, et ce, peu importe l’appareil utilisé.

L’utilisateur au coeur de vos rapports

Google Analytics 4 revoit entièrement la génération de rapports afin de tenir compte du cycle de vie de vos clients. Celle-ci insiste maintenant beaucoup sur les rapports d’acquisition, d’engagement et de rétention de clients. Vous pouvez donc voir plus facilement les meilleurs canaux pour communiquer et acquérir des clients. Vous obtenez même une vision globale de leurs actions après la conversion.

Les rapports sont également optimisés. Vous pouvez en effet dire adieu aux rapports personnalisés longs à concevoir et peu attrayants visuellement. Les rapports générés dans Google Analytics 4 mettent de l’avant vos consommateurs et tout ce que vous devez savoir sur eux. Vous pouvez en apprendre en un clin d’œil sur leur chemin de conversion ou leur position dans le tunnel de vente.

rapport GA4

Des événements de conversion plus précis et automatisés

Avec Google Analytics 4, vous n’avez presque plus besoin de passer par Google Tag Manager pour configurer vos événements de conversion de base. En effet, beaucoup plus d’événements de conversions seront disponibles nativement dans la plateforme. De plus, les Goals n’existent plus dans cette version mise à jour. Toutes vos conversions sont plutôt basées sur des événements prédéfinis tels que page scroll, page view, outbound link click, video start/progress/completion, file download…

D’emblée, Google Analytics 4 définit certaines actions automatiquement comme des événements de conversion, ce qui peut vous sauver beaucoup de temps. Évidemment, vous possédez toujours l’option de désactiver certains événements, en fonction de vos besoins.

La disparition des filtres Analytics

Dans cette nouvelle version de Google Analytics, les filtres Analytics ont pratiquement disparu. Vous êtes plutôt accueillis sur la plateforme par l’écran de propriété. C’est à partir de celui-ci que vous pouvez rétablir vos filtres et les appliquer.

Réussir votre transition vers Google Analytics 4

Évidemment ces changements ont un impact majeur sur votre utilisation de Google Analytics ainsi que sur les données que vous pouvez en obtenir. Ceux qui n’ont pas encore intégré Google Analytics à leur site et qui le font suite à la sortie de Google Analytics 4 auront par défaut accès à celui-ci.

Toutefois, si vous avez déjà des intégrations avec Google Analytics, nous vous recommandons plutôt de créer de nouvelles propriétés à utiliser avec Google Analytics 4. Vous pouvez ainsi conserver vos anciennes données en utilisant en parallèle vos propriétés déjà existantes. En faisant la mise à jour vers Google Analytics d’une propriété existante, vous pouvez en effet perdre l’accès à certaines de ces informations.

Optimisez votre utilisation de Google Analytics 4 avec Dialekta

Peu importe votre situation, une chose est certaine : Google Analytics 4 constitue un changement majeur à l’outil d’analyse de Google. Son interface est très différente et il est tout à fait normal qu’elle nécessite un certain temps d’adaptation. Assurez-vous de bien prendre le temps de l’apprivoiser.

Si vous avez des questions sur cette nouvelle mise à jour, n’hésitez pas à contacter nos experts.

 

Par Laura Dessureault

Laura Dessureault - agence DialektaLaura Dessureault a débuté sa carrière il y a 5 ans chez Dialekta après l’obtention d’un baccalauréat en marketing. Très vite elle a développé un intérêt marqué pour le marketing numérique, particulièrement envers les clients en B2B, et l’impact des performances médias dans des plateformes de marketing automation. 

Comment bien structurer ses campagnes SEM ?

La structure de vos campagnes SEM (ou SEA) est très importante pour vous aider à obtenir les résultats souhaités. Une bonne structure vous permettra de créer une expérience client optimale et générer assez de données pour optimiser efficacement vos campagnes.

Mais comment structurer au mieux vos campagnes SEM ? C’est ce que vous allez découvrir dans ce billet.

La structure de compte SEM d’hier à aujourd’hui

La première chose qu’il faut comprendre lorsque l’on souhaite aborder la structure des campagnes SEM est que celle-ci a évolué dans le temps. Avec le potentiel du machine learning et de l’automatisation, les anciennes structures sont devenues caduques. Trop complexes et peu paramétrées, elles ne permettent pas d’exploiter le machine learning à sa pleine valeur.

L’ancienne manière de structurer un compte SEM et ses campagnes implique plusieurs aspects, qui la rendent peu efficace. D’abord, elle demande parfois de créer une multitude de campagnes, chacune correspondant à un match type  (par exemple à des mots clés exacts). De plus, elle utilise fréquemment des mots-clés négatifs afin d’envoyer les requêtes des utilisateurs ciblés vers certains groupes d’annonces sélectionnés.

La gestion des campagnes SEM, basée sur l’ancienne structure de compte implique également d’autres facteurs. Parmi eux, on peut penser à une surveillance accrue des termes de recherches et à l’ajout fréquent de nouveaux mots clés exacts à faible volume. Elle nécessite également d’ajuster fréquemment nos enchères, et ce, manuellement.

Pourquoi changer la structure d’une campagne SEM ?

Grâce à l’automatisation et le machine learning, il est possible pour les gestionnaires de campagne de réduire le temps passés sur des tâches manuelles. Cette économie de temps leur permet de se consacrer sur des aspects essentiels de la stratégie marketing, par exemple à la réflexion. La clé ? Une bonne structure de compte SEM.

Une structure de compte SEM moderne et appropriée vous offre plusieurs avantages :

  • Un plus grand volume, mais qui nécessite moins de mots clés
  • Un nombre réduit de campagnes, mais qui sont plus près de vos objectifs d’affaires
  • Des stratégies d’enchères plus intelligentes qui favorisent des annonces responsives, dynamiques et optimisées

En tant qu’annonceur, une meilleure structure de compte SEM vous permet de tirer profit de tout le potentiel offert par les solutions de machine learning. Elle peut même vous aider avec la simplification de vos comptes.

4 étapes pour mieux structurer vos campagnes SEM

Les gestionnaires de campagnes SEM peuvent d’ores et déjà mettre en place certaines pratiques qui leur permettent d’optimiser la structure de leur compte SEM. En suivant ces étapes, ils peuvent facilement profiter de tous les avantages d’une telle structure. 

Consolider le trafic

La première façon dont les annonceurs et les gestionnaires de campagne peuvent améliorer leur structure SEM est en en consolidant le trafic. En effet, il est recommandé de créer des groupes d’annonces et des campagnes SEM moins nombreux en retirant des segmentations inutiles. Par exemple, cela pourrait impliquer de retirer la segmentation par types de correspondances (match type), par appareils, par géographie ou par audiences. Cela vous permettra d’acquérir assez de données pour permettre aux algorithmes d’optimiser en fonction de vos objectifs d’affaires.

Élargir les types de correspondances

La gestion manuelle de vos enchères est sans aucun doute l’endroit où vous perdez le plus de temps. Toutefois, l’automatisation et le machine learning vous offrent une solution à ce problème, sous la forme du smart bidding (stratégies d’enchère intelligentes). Celui-ci utilise la capacité d’apprentissage des algorithmes pour définir la mise d’une enchère et l’augmenter ou la réduire automatiquement, en fonction de sa performance.

Pour maximiser votre utilisation du smart bidding, il vous faut élargir les types de correspondance de vos mots clés. Par exemple, si vous cibliez auparavant des mots clés exacts, essayez d’ajouter également des requêtes plus larges. Avec l’aide du machine learning, elles peuvent vous amener un trafic qualifié additionnel.

Profiter du potentiel des Dynamic Search Ads (DSA)

La fonctionnalité DSA de Google Ads vous aide à optimiser la couverture et la portée incrémentielle de vos campagnes SEM. Celle-ci utilise votre site Web afin de créer des annonces qui peuvent complémenter votre stratégie de mots clés. Elle vous aide également à cibler des requêtes auxquelles vous n’auriez pas songé. Les Dynamic Search Ads augmentent donc la portée de vos campagnes et leur couverture.

Implémenter l’utilisation de RSA

Les Responsive Search Ads (RSA), utilisées en complémentarité avec les Expanded Text Ads (ETAs), peuvent améliorer les résultats de vos campagnes SEM, tout en demandant moins d’efforts. Il vous suffit d’entrer plusieurs textes pour vos annonces. L’algorithme de Google Ads utilise par la suite ceux-ci afin de montrer le bon texte à la bonne personne. Jumelé avec les DSA, son utilisation vous permet donc de créer des publicités adaptées à votre audience.

Les nouvelles meilleures pratiques SEM

En plus de ces 4 étapes, les gestionnaires de campagnes peuvent aussi mettre en place certaines bonnes pratiques qui les aideront à créer une structure SEM performante et optimale. Celles-ci touchent 4 aspects en particulier :

  • Les audiences de vos campagnes SEM

Des audiences bien définies vous permettent de maximiser le potentiel des algorithmes en leur fournissant des signaux importants sur leurs utilisateurs. De plus, elles sont très utiles pour optimiser vos stratégies d’enchères intelligentes (smart bidding).

  • Stratégies de portefeuille d’enchères

La stratégie de portefeuille d’enchères vous aide à maximiser les résultats de vos différentes campagnes. Pour en profiter, il vous suffit de regrouper vos campagnes qui ne sont pas prêtes à la consolidation, mais qui partagent des objectifs similaires. Elle constitue un entre-deux entre une structure de compte à l’ancienne et la consolidation de trafic.

  • Extensions d’annonces et rotation d’annonces optimisée

Les extensions d’annonces sont des suppléments à vos annonces textuelles qui peuvent inclure, par exemple, le numéro de téléphone de votre entreprise. La rotation d’annonces optimisée utilise le machine learning afin d’afficher plus souvent celles qui enregistrent une meilleure performance.

En optimisant ces deux composantes de votre stratégie de campagne SEM, vous augmenterez votre CTR puisque vos publicités seront plus pertinentes pour l’audience.

  • DDA (Data driven attribution) ou Attribution basée sur les données

L’attribution basée sur les données permet aux gestionnaires de campagnes de rendre encore plus intelligentes leurs stratégies d’enchères intelligentes. La DDA alimente tous les signaux des utilisateurs.

La restructuration : des points importants à retenir

Si vous décidez de vous lancer dans la simplification de compte ainsi que dans leur restructuration, il y a certains points que vous devez prendre en compte.  D’abord, la restructuration peut mener à un recalibrage de votre compte. Toutefois, pas de panique ! Vous ne perdrez aucune donnée.

Lorsque vous restructurez vos campagnes, il est recommandé de le faire par lots, en validant les apprentissages de Google Ads. Cela vous donne plus de flexibilité pour faire les ajustements nécessaires et minimise les perturbations de votre stratégie SEM globale. 

Également, il faut éviter de trop vous concentrer sur le score de qualité de vos campagnes, celui-ci n’étant qu’à titre indicatif. Vos stratégies d’enchères intelligentes vont vous amener plus de résultats si utilisées à partir d’une structure de campagne simplifiée.

Par Camila Scaravelli

CamilaCamila travaille dans le marketing numérique depuis plus de 6 ans. Sa passion, sa curiosité et son dévouement l’ont amenée à aider des clients de plusieurs secteurs à réussir leurs initiatives de médias payants tout en apprenant et en grandissant avec eux. Poussée par la performance et les données, elle se spécialise dans le marketing des moteurs de recherche depuis février 2020 et est une stratège SEM senior clé chez Dialekta.

Google Ads: Standard Shopping vs. Smart Shopping

Les campagnes shopping permettent de mettre de l’avant vos différents produits auprès des consommateurs et de les référencer également. Toutefois, comment savoir ce qui est mieux entre une campagne Standard Shopping et Smart Shopping pour répondre à vos objectifs ? 

Depuis la mi-2018, Google offre aux agences et aux entreprises la possibilité d’effectuer des campagnes Smart Shopping en plus des campagnes dites “Standard”. Plusieurs différences existent entre les deux et chacune des options comporte évidemment des avantages et des inconvénients. Dans cet article, nous démystifions les deux types de campagnes pour vous permettre de faire le meilleur choix selon vos besoins. 

Les campagnes standard shopping

Une campagne traditionnelle Shopping de Google vous permet de promouvoir votre inventaire en ligne et en magasin et de présenter vos produits à vos clients en ligne. Ce sont des annonces qui utilisent les données de votre flux de produits (plutôt que des mots-clés) pour déterminer les modalités d’affichage de vos annonces et leur emplacement. Ces informations produits sont utilisées par Google pour mettre en correspondance vos produits avec la recherche d’un utilisateur et leur offrir des informations détaillées sur les articles que vous vendez.

Google Shopping

Les campagnes smart shopping

Les campagnes Shopping intelligentes combinent des campagnes Shopping standards et des campagnes de reciblage pour le réseau Display. Ce type de campagne vous permet une gestion simplifiée de vos campagnes grâce au système de machine learning de Google et d’élargir votre portée sur l’ensemble des réseaux.

Google smart shopping

Ces campagnes sont automatisées en grande partie par Google qui détermine les enchères et l’emplacement des annonces afin de maximiser vos résultats selon le budget disponible.

Les campagnes standard shopping vs. smart shopping : les différences

Comme mentionné plus haut, les campagnes de Shopping standards et intelligentes présentent des différences. Pour vous aider à choisir la meilleure option pour vos besoins et vos objectifs, voici un tableau comparatif des deux types de campagnes.

standard shopping vs. smart shopping

Le mot de la fin

En conclusion, le choix du type d’annonces à utiliser dépend de vos besoins et de vos objectifs. Les annonces dites standards vous offrent un contrôle maximal mais requiert plus de temps et de connaissances pour être performantes. Quant aux annonces intelligentes, elles vous permettent d’économiser du temps, d’obtenir une plus large portée, et de bénéficier des algorithmes efficaces de Google. Néanmoins, celles-ci ne vous offrent pas autant de contrôle sur l’optimisation de vos campagnes et ne vous donnent pas autant de visibilité sur les données de performance.

Afin d’obtenir les meilleurs résultats, nous vous recommandons de commencer par les annonces standard shopping et de transitionner vers les annonces smart shopping par la suite. Cela dit, seulement si vous avez le temps pour les optimiser et assez de connaissances pour prendre des décisions qui impacteront positivement vos résultats. 

Si vous avez des questions sur les campagnes Standard ou Smart Shopping ou souhaitez lancer votre première campagne, n’hésitez pas à contacter nos experts en média payant.

Par Yasmine Wafdi

Ambitieuse et ayant une grande soif d’apprendre, Yasmine est constamment à la recherche de défis à relever dans son nouveau poste d’analyste chez Dialekta. Elle a découvert sa passion pour le Marketing numérique à travers son Bac en Intelligence d’affaires et Marketing à HEC Montréal. Elle a un interêt particulier pour le commerce électronique et le B2B.

 

Découvrez le planificateur de performance Google Ads

Vous êtes un annonceur et vous vous demandez comment gérer votre budget afin d’obtenir un maximum de conversions pour un minimum de dépenses ? Le planificateur de performance est l’outil de Google Ads qu’il vous faut. Il a été créé en 2019 afin de vous permettre de planifier vos dépenses publicitaires. 

Qu’est-ce que le planificateur de performance?

Le planificateur de performance est un outil de prévision facile à utiliser qui utilise le machine learning et l’historique de votre compte Google Ads afin de vous aider dans la gestion de votre budget et l’optimisation de votre retour sur investissement. Il aide à répartir votre budget total sur vos campagnes afin que chacune de ces dernières performe le mieux possible. Par exemple, si votre budget total est de 1000 $ et que vous avez 10 campagnes, le planificateur de performance vous guidera sur comment répartir le 1000 $ pour l’obtention d’un maximum de conversions.

Comment utiliser le planificateur de performance?

Afin de pouvoir utiliser le planificateur de performance, il y a certaines conditions à respecter et des étapes à suivre. Les voici :

Les conditions requises

En premier lieu, pour pouvoir utiliser le planificateur de performance, il y a des conditions nécessaires à son fonctionnement. Ainsi, pour que la campagne publicitaire soit éligible : 

  • La campagne doit être diffusée depuis au moins 72 heures.
  • La campagne doit avoir enregistré au moins 3 clics au cours des 7 derniers jours.
  • La campagne doit avoir enregistré au moins une conversion au cours des 7 derniers jours.
  • La campagne doit être diffusée sur le Réseau de Recherche et utiliser l’une des stratégies d’enchères suivantes : ‘coût par clic (CPC) manuel’, ‘CPC optimisé’, ‘maximiser les clics’, ‘maximiser les conversions’, ‘retour sur investissement publicitaire (ROAS) cible’ ou ‘coût par acquisition (CPA) cible’.

En revanche, la campagne publicitaire ne sera pas éligible dans les cas suivants :

  • La campagne a été supprimée.
  • La campagne a été modifiée pour respecter les conditions requises, mais a été diffusée depuis moins de 7 jours avec les nouvelles modifications.

D’ailleurs, une fois que vous aurez activé le planificateur de performance sur Google Ads, l’outil suggérera uniquement les campagnes susceptibles à être analysées, vous n’aurez donc pas à vérifier manuellement l’éligibilité de chaque campagne. 

Création du plan

Choix d’un objectif et d’une plage de dates

Pour commencer, il est très important de fixer un objectif et que ce dernier soit commun à toutes les campagnes choisit. Ensuite, il faut choisir l’intervalle de dates qui nous convient. Pour que le plan soit plus fiable et précis, il est recommandé que la période choisie ne dépasse pas 3 mois et que la date de début ne soit pas trop loin de la date actuelle. Toutefois, ces informations peuvent être mises à jour après l’obtention des premiers résultats.

Choix d’un indicateur de performance (KPI)

Le choix d’une cible pour le plan est une étape facultative, mais recommandée par Google. Elle permet à l’outil de mieux répartir les dépenses potentielles en fonction de l’objectif désiré. Par exemple, dans l’exemple ci-dessous, l’outil présentera le nombre de conversions possibles pour des dépenses de 900 $.

Affichage et comparaison des performances des prévisions

Graphique de prévisions

Une fois que les paramètres sont fixés et que le plan est créé, Google Ads redirige vers la page du plan brouillon. La première chose qu’on peut y voir est un graphique de prévisions comme indiqué dans l’image ci-dessous. Le point gris indique les performances de vos campagnes en utilisant les paramètres de campagnes existantes. Si le plan est modifié, le point bleu démontre comment vos campagnes pourraient performer en fonction des changements appliqués.

De plus, vous pouvez déplacer le point bleu et cliquer sur n’importe quel point de la courbe afin d’afficher le résultat possible d’un point de dépenses particulier.

Tableau de prévisions au niveau des campagnes individuelles

Le tableau de prévisions à son tour propose des statistiques détaillées concernant les dépenses, la statistique clé et la statistique cible. Dans l’exemple suivant, présentant trois campagnes du compte uniquement, nous avons les dépenses, les conversions et le coût par acquisition moyen pour chaque campagne. Pour chaque statistique, il est possible de connaître les résultats planifiés, actuels et la différence entre les deux. D’ailleurs, il est possible de sélectionner une campagne et d’y apporter des modifications au niveau des paramètres.

Onglet comparaison

Cet onglet du planificateur de performance permet de comparer les prévisions à celles des périodes précédentes. Il propose un graphique pour chaque statistique qui montre une comparaison entre les prévisions du plan et les paramètres existants. Il permet de voir les dépenses d’une campagne et son impact sur les revenus. 

Téléchargement des résultats

Au niveau de la page du plan brouillon, il y a deux façons possibles pour le téléchargement des résultats : 

  • Un résumé du plan (.csv) : une feuille de calcul listant les augmentations et diminutions de mesures par campagne, en fonction du plan.
  • Un fichier Ads Editor (.csv) : une feuille de calcul qui se télécharge à partir de Ads Editor, celle-ci permet d’effectuer les changements de budgets et d’enchères dans le plan.

Des bonnes pratiques pour mieux bénéficier du planificateur de performances

  • Il est recommandé de choisir les campagnes qui ont un volume plus important en matière de clics et de conversions. Étant donné que l’outil se base sur le machine learning, plus le volume de données est grand, mieux les prévisions seront.
  • Pour les campagnes ayant un objectif différent ou un budget separé, il serait judicieux de créer plusieurs plans pour ces dernières. Ceci évitera que les budgets soient répartis entre deux objectifs marketing différents.
  • Il est important de toujours faire un suivi et d’optimiser au fur et à mesure le plan en fonction des performances constatées. Il faut ajuster les plans pour chaque campagne pour mieux prévoir les impacts sur les résultats.

Le mot de la fin

Le planificateur de performance est un outil vraiment utile pour tout annonceur qui désire mieux gérer son budget prévisionnel et prévoir ses résultats, ainsi que bien répartir son budget sur les différentes campagnes. Cependant, les résultats fournis par l’outil ne garantissent pas toujours une économie optimale sur le budget.

Par Yasmine Wafdi

Ambitieuse et ayant une grande soif d’apprendre, Yasmine est constamment à la recherche de défis à relever dans son nouveau poste d’analyste chez Dialekta. Elle a découvert sa passion pour le Marketing numérique à travers son Bac en Intelligence d’affaires et Marketing à HEC Montréal. Elle a un interêt particulier pour le commerce électronique et le B2B.

 

Recevez les dernières tendances en média et marketing de performance et les précieux conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Call Now Button