Une des grandes forces du numérique est la mesurabilité des campagnes. Dans notre quotidien, il est possible de mesurer de façon directe les résultats de nos efforts numériques et de suivre l’évolution des performances au fil du temps. 

Il existe plusieurs plateformes de création de rapport qui peuvent rendre cette mesurabilité plus facile. La suite Google Marketing offre, gratuitement, un outil qui permet de créer des rapports personnalisés avec de la donnée en provenance de plusieurs sources (Analytics, AdWords, YouTube, Facebook, etc.).

Data Studio peut rapidement devenir votre meilleur allié puisqu’il permet de : 

  • Créer des tableaux de bord qui mettent en lumière des données pertinentes pour le client ou les spécialistes marketing (parcours d’achat sur le site web, performances des créatifs ou des campagnes, socio-démo des utilisateurs touchés, etc.);
  • Donner une vue d’ensemble des résultats de campagnes en les regroupant à un seul endroit, plutôt que d’entrer dans chaque plateforme;
  • Suivre les performances en temps réel et les comparer à des périodes précises dans le temps;
  • Fusionner les résultats de différentes plateformes pour une analyse plus poussées.

D’un premier coup d’oeil, la plateforme peut vous paraître complexe ou même intimidante. C’est pourquoi nous vous présentons 5 fonctionnalités sous-utilisées qui vous aideront à construire efficacement votre prochain rapport. 

 

1. LES TEMPLATES ET LA DUPLICATION DE RAPPORT

Le plus long dans Data Studio, c’est de commencer son rapport à partir de zéro. Le syndrome de la page blanche s’installe facilement. On perd un temps fou à penser à la meilleure façon de présenter les données, à recommencer parce que nous ne sommes pas satisfaits, et puis, 5 heures passent et notre rapport n’est toujours pas final. 

Heureusement, la plateforme offre des templates selon certains besoins. Il vous suffit de changer les sources de données, vous assurer que les métriques soient justes, ajuster la mise en page et le tour est joué.

Data Studio Marketing Templates

Une autre fonctionnalité souvent sous-utilisée est la duplication de rapport. Cet outil permet de dupliquer un rapport que vous aimez et qui répond à vos besoins. Il vous évite aussi de partir de zéro puisque les tableaux sont déjà construits et pensés en fonction de la donnée à présenter.

 

2. LES CARTES DE DENSITÉ (HEATMAPS)

Cette fonctionnalité permet de faciliter la lecture en colorant les cellules du tableau selon leur valeur. Les valeurs les plus élevées sont plus foncés, ce qui attire davantage l’oeil, alors que les données moins élevées sont plus pâles. 

Pour y arriver, sélectionnez un tableau, puis allez dans l’onglet “Style” du menu à droite. De là, choisir la colonne à mettre en lumière et sélectionner carte de densité (heatmap). 

Data Studio heatmaps

 

3. LES TABLEAUX CROISÉS DYNAMIQUES

Les tableaux croisés dynamiques vous permettent de regrouper plusieurs dimensions dans un seul tableau. On peut ainsi ventiler les données selon deux dimensions connexes comme l’âge, puis le sexe, ou les campagnes, les ciblages, puis les publicités pour une meilleure vision des résultats.

Data Studio tableau croisé dynamique

 

Pour ce faire, il vous suffit d’activer la fonction Développer/Réduire en dessous de vos dimensions. 

Data Studio tableau croisé dynamique

 

4. FUSIONNER LES TABLEAUX DE DONNÉES (SCORECARDS)

Dans certains rapports, il faut parfois fusionner des données provenant de deux plateformes différentes (ex: calculer le ROI avec les dépenses publicitaires dans Adwords sur le revenue des transactions dans Analytics). Une manière simple, mais un peu chronophage de faire cela est d’extraire ces données dans un Google Sheets, puis mettre en relation les chiffres. 

Une alternative plus rapide est de fusionner vos tableaux de données (scorecards) avec un seul clic dans Data Studio. Ceci permet d’économiser beaucoup de temps et se fait à même le rapport.

Pour y arriver, sélectionnez les deux tableaux de données que vous désirez fusionner, clic droit, puis sélectionnez combiner les données. Par la suite, vous pouvez vous rendre au niveau de votre statistique et jouer avec la relation entre vos données (addition, soustraction, division, pourcentage, etc.). 

Data Studio scorecards

 

5. LES FORMULES CONTAINS

Les formules contains sont souvent méconnues alors qu’elles sont très utiles. Tout d’abord, ces formules permettent de regrouper ensemble des données (ex: des formats, des versions de créatifs, des campagnes, etc.). Ce sont des formules qu’on utilise à titre de dimension pour filtrer rapidement de l’information. 

Par exemple, si dans une même campagne Facebook vous avez plusieurs versions de créatifs sous différents formats (vidéo et story), les formules contains vous permettront de regrouper ensemble les formats.

Data Studio contains formula

 

MOT DE LA FIN

Il existe beaucoup d’autres fonctionnalités qui peuvent être pertinentes pour vous faire économiser du temps et faciliter la lecture de vos données. La dernière que nous vous recommandons est la fonction partage. 

Une fois que votre rapport est terminé, Data Studio offre la possibilité de le partager en mode visualisation à vos partenaires, clients ou collègues. Ceci permettra à votre équipe de retirer l’information dont ils ont besoin rapidement et de suivre un seul et même document toujours à jour, même à distance.

 


Florence Loranger

Déterminée à connaître tous les secrets du marketing, Florence entreprend son baccalauréat en sciences de la communication à l’Université de Montréal. Sa passion pour le web se manifeste lors de son parcours universitaire grâce à sa participation aux Jeux de la communication. Même à travers un écran, il est difficile de ne pas se laisser prendre par la bonne humeur et le sourire de Florence.

Comment évaluez-vous cette page?
[Total : 1   Moyenne : 5/5]