Mise à jour des politiques publicitaires Google sur le logement, l’emploi et le crédit

Google a récemment annoncé une mise à jour de ses conditions de ciblage pour les annonceurs dans le domaine du logement, l’emploi et les opportunités de crédit.

Il ne sera en effet plus possible pour les annonceurs de l’emploi, du logement et du crédit, de cibler ou exclure la diffusion de leurs annonces en fonction :

  • de données démographiques;
  • sexe;
  • âge / statut parental;
  • état matrimonial;
  • code postal.

Cela s’ajoute aux politiques existantes qui interdisent le ciblage basé sur la race, la religion, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, l’origine nationale, ou le handicap.

Au niveau de la mise en place de cette nouvelle politique, cela devrait intervenir dans le courant de l’année 2020 aux États-Unis et au Canada.

Cette modification devrait permettre de lutter plus efficacement contre des pratiques qui peuvent accentuer les discriminations envers certaines communautés minoritaires.

Cette nouvelle mesure de Google fait suite au récent mouvement de  boycott de la plateforme Facebook par les annonceurs qui jugeaient la plateforme sociale trop tolérante envers les prises de parole racistes, insultantes ou violentes. Cela démontre que plus que jamais les GAFAs travaillent à une bonne utilisation de leur plateforme en matière d’affichage publicitaire.

Par Matthias Clairiot

Matthias ClairiotMatthias est un expert du marketing numérique avec plus de 5 années d’expérience à travailler sur des comptes à la performance en retail et B2B. Chez Dialekta, il s’occupe de l’optimisation de campagnes numériques, mais aussi de l’expérience client sur-site. Tout cela dans un seul et même but, transformer vos prospects en client et améliorer la profitabilité de votre entreprise.

Les landing pages : une importance capitale pour la performance de vos campagnes numériques

Les landing pages (ou « pages d’atterrissage » en français) sont conçues pour atteindre un seul et même objectif : celui de convertir ! En effet, ces pages Web dédiées sont stratégiquement mises sur pied dans le but de récolter des informations pertinentes sur un prospect via un formulaire. Une fois ce formulaire dûment rempli, la cible aura souvent accès à du contenu à valeur ajoutée, qui l’incite à s’informer ou à poser une action précise (téléchargement d’un ebook, livre blanc, consultation gratuite, etc.) Ainsi, les landing pages sont généralement adressées à des cibles très spécifiques, un peu comme pour une campagne de marketing par courriel. Elles ne sont donc pas forcément rattachées à l’architecture d’un site web. Parfois, elles peuvent être accessibles uniquement via un lien cliquable que vous acheminez à un prospect. 

Dans notre dernier article, on vous présentez un cas concret Dialekta sur l’importance de celles-ci à générer plus de conversions à un moindre coût. Aujourd’hui, on vous présente comment concevoir une landing page efficace pour répondre à votre objectif marketing.

 

Pourquoi utiliser une page d’atterrissage?

Votre landing page a pour principal objectif la conversion, qui se définit en une action spécifique qui peut prendre différentes formes. Parmi ces actions souhaitées, on retrouve :

  • Piquer la curiosité et générer des leads : le contenu proposé par une page d’atterrissage s’inscrit parfaitement dans une démarche d’inbound marketing, c’est-à-dire de vouloir attirer le client vers vous. En effet, si elle est bien optimisée, la page d’atterrissage parvient à capter l’attention de votre cible puisque vous misez sur les bons besoins et les bons intérêts.
  • Obtenir des informations pertinentes sur vos prospects : mettre en place une landing page est une stratégie idéale pour récolter des adresses courriel et connaître les intérêts de vos clients potentiels. Par la suite, vous pourrez cibler davantage le contenu acheminé à chaque prospect ou client.
  • Stimuler les ventes : une landing page réussie incite l’utilisateur à effectuer une action. Une tactique de vente efficace serait de proposer une offre afin d’inciter votre visiteur à acheter. Cela pourrait être sous la forme d’une offre promotionnelle, un cadeau à l’achat ou un essai gratuit.
  • Donner une bonne première impression : une page d’atterrissage aérée et bien conçue, dont le message est clair et précis, peut faire toute la différence pour démontrer l’expertise et la crédibilité de votre entreprise.
  • Préparer le lancement d’un nouveau produit ou service : vous prévoyez sortir un nouveau produit ou un nouveau service ? Rien de mieux qu’une bonne landing page pour mousser une nouveauté auprès de vos prospects !

 

COMMENT CONCEVOIR UNE PAGE D’ATTERRISSAGE EFFICACE ?

Plusieurs bonnes pratiques sont nécessaires si vous souhaitez bâtir une landing page efficace. Voici 10 exemples. 

1. Définir un seul message et une seule offre

Regrouper trop d’informations et trop d’objectifs marketing à la fois au sein du même contenu rendra votre message moins précis et plus diffus. Les personnes concernées auront de la difficulté à comprendre ce qu’il faut retenir et l’action à accomplir.

2. Offrir du contenu ciblé et pertinent en échange d’une adresse courriel

 Si vous connaissez bien la cible que vous visez, vous saurez lui proposer du contenu qui solutionne un de ses problèmes. Offrez-lui de télécharger un contenu pertinent en échange de ses coordonnées. Un prospect remplira uniquement le formulaire d’informations s’il sent que vous pouvez l’aider.

3. Trouver un titre accrocheur

Il est élémentaire de capter l’attention de vos lecteurs dès les toutes premières secondes. Tout part d’un titre évocateur, clair et accrocheur. En le lisant, la cible doit comprendre votre offre et ses bénéfices.

4. Réduire les champs du formulaire

Vos prospects n’ont pas de temps à perdre. Alors pourquoi leur demander de remplir un formulaire qui n’en finit plus ? Mettez toutes les chances de votre côté en ne gardant que les champs nécessaires, soit ceux qui vous apportent une réelle valeur ajoutée. 

Vous pouvez également mettre en place des champs cachés pour assurer un meilleur suivi de vos leads. 

5. Intégrer le formulaire dès le départ

Il est statistiquement prouvé que plus un internaute doit descendre dans votre page pour trouver le formulaire, moins vous aurez de chances qu’il le remplisse. Il en va de même pour le bouton d’appel à l’action. La conception de votre page doit les mettre bien en évidence.

6. Répondre à une problématique précise et ciblée

Avant de rédiger une landing page, assurez-vous d’avoir effectué un bon travail de recherche en amont afin de connaître les problématiques du public visé. Sinon, les gens qui consulteront le contenu ne se sentiront pas concernés.

7. Ajouter des preuves de votre expertise

N’hésitez pas à intégrer à votre landing page une section qui présente des témoignages de clients / de partenaires ou encore des prix / distinctions que votre entreprise a remportées par le passé. Ces informations doivent cependant être en lien avec votre offre.

8. Limiter le texte au strict minimum

Personne ne veut lire un roman avant de comprendre ce que vous pouvez faire pour eux. Si vos cibles ne sont pas en mesure de comprendre votre plus-value dès les premières lignes de votre texte, vous venez de les perdre.

9. Présenter une page visuellement attrayante

On attire toujours mieux les internautes avec du contenu esthétique et ergonomique. Ainsi, n’hésitez pas à utiliser des couleurs vives et assurez-vous que le bouton d’appel à l’action contraste avec le reste de la page, histoire d’accrocher le regard.

10. Intégrer des codes de mesure

Pour faire de bonnes campagnes de reciblage (remarketing), assurez-vous de disposer des bons codes de mesure pour évaluer l’efficacité de vos landing pages. On utilise le plus souvent des outils de tierce-partie pour mesurer les conversions. Le plus connu étant Google Analytics.

Voici quelques exemples de landing pages performantes qui sauront sûrement vous inspirer:

landing page shopify

landing page hubspot

 

landing page unbounce

 

Les tests A/B : élémentaires pour améliorer la conversion 

Autre aspect élémentaire : les tests A/B. Ceux-ci vous permettent d’identifier ce qui performe le mieux pour votre conversion et prendre des décisions basées sur des données réelles.

Les tests A/B, ou split testing, est une pratique qui consiste à produire 2 versions différentes du même contenu à un visiteur afin d’identifier celle qui a le meilleur rendement. En plus de comparer des éléments liés au design de la page, vous pouvez prendre de meilleures décisions concernant votre offre publicitaire (par exemple : une offre promotionnelle présentée en % ou en $). Cela vous permet de comprendre ce qui captive le plus et de ne pas agir aveuglément. Vous pourrez ainsi savoir comment être plus efficace dans de futures campagnes de conversion.

Parmi les éléments à tester, on retrouve :

  • Les titres
  • Le formulaire 
  • Les appels à l’action
  • Les images
  • La longueur des textes proposés
  • Les couleurs et la présentation visuelle
  • La disposition des éléments-clés sur la page  
  • L’offre comme telle ($, %) 

Plusieurs outils comme LeadFox, Unbounce, Hotjar, Crazyegg ou Google Optimize peuvent notamment vous aider à effectuer simplement des tests A/B.

 

FIEZ-VOUS À DES EXPERTS

Vous êtes maintenant prêts à créer votre première landing page. Si vous avez des questions ou si vous aimeriez confiez cette tâche à une agence spécialisée, il nous fera plaisir de vous aider. Contactez-nous.

 

Par Matthias Clairiot

Matthias ClairiotMatthias est un expert du marketing numérique avec plus de 5 années d’expérience à travailler sur des comptes à la performance en retail et B2B. Chez Dialekta, il s’occupe de l’optimisation de campagnes numériques, mais aussi de l’expérience client sur-site. Tout cela dans un seul et même but, transformer vos prospects en client et améliorer la profitabilité de votre entreprise.

Recevez les dernières tendances en marketing numérique et les précieux conseils de nos experts directement dans votre boîte courriel.

Formations 50% remboursées pour un temps limité
EN SAVOIR PLUS