03 May 2016
Partager:
Catégories
SEO
ASO: Les différences entre l'App Store d'Apple et Google Play

ASO: Les différences entre l'App Store d'Apple et Google Play

Si un SEO efficace permet à un site web de bien se positionner dans les résultats de recherche, l’ASO (App Store Optimisation) permet d’optimiser la visibilité des applications mobiles dans les “Stores”. Aujourd'hui, deux joueurs détiennent la plus grosse part de marché tant au niveau des téléphones intelligents en service que du nombre d'applications. Nous allons donc voir à travers ce post, les points communs et les différences entre le Google Play et l'App Store en termes d'ASO.

 

App Store et Google Play : les points essentiels de l’ASO

1. Le Titre de l’application

 

Le nom est un des éléments les plus importants de l’application, il doit refléter son contenu. S’il est recommandé d’utiliser un mot-clé pour le déterminer, il faut rester vigilant au keyword stuffing, comme on voit trop souvent en SEO. Le titre de l’application est le premier point divergent entre les stores :

 

  • Optimisation ASO - Titre app store - Dialekta App Store : iTunes propose 225 caractères pour le titre de l’application. Cependant, celui-ci est automatiquement coupé après 30-40 caractères, le reste étant caché. Il est donc conseillé de garder le titre de son application court. Attention cependant à ne pas utiliser des noms de catégories du store dans le nom de l’application

 

  • Optimisation ASO - Titre Google Play - Dialekta Google Play : Dans Google Play, le nom de l’application doit être court vu qu’il est limité à 30 caractères. Il est vivement conseillé, si possible, d’ajouter un mot-clé avec le titre.

2. L’icône de l’application

 

L’icône est ce que les utilisateurs voient et regardent en premier. Il faut donc veiller à ce qu’elle soit optimisée afin qu’elle stimule le désir de téléchargement chez l’utilisateur.
Que ce soit dans l’App Store ou sur Google Play, le design de l’icône est importante. L’icône est demandée dans de nombreux formats pour répondre aux exigences des terminaux, mais reste toujours petite à l’écran. Il faut donc qu’elle soit épurée, simple et représentative de l’application ou de la marque. Les deux Stores traitent donc cet élément de la même manière.

3. Les Mots-Clés

 

Autre point de divergence entre les deux stores, puisqu’il représente la base des algorithmes des deux constructeurs.

 

  • Optimisation ASO - Mots-clés app store - Dialekta App Store : Apple propose un champ de 100 caractères pour entrer les mots-clés. Il ne faut pas utiliser les caractères spéciaux et ne pas se soucier du singulier/pluriel. Il faut également savoir que les 25 premiers caractères sont les plus importants et qu’il ne faut pas utiliser d’espace après la virgule de séparation. Enfin, il est conseillé d’utiliser cet espace au mieux car il s’agit du point le plus important de l’algorithme d’Apple.

 

  • Optimisation ASO - Mots-clés Google Play - Dialekta Google Play : Dans le store Google Play, l’éditeur ne dispose pas, comme chez Apple, d’un champ pour entrer des mots-clés. Le système est basé sur le même principe que le web : les mots-clés utilisés à l’intérieur de l’application et dans la description visible sur le Store affecteront les résultats de recherche.

4. La Description

 

La description doit expliquer en détails les fonctionnalités de l’application. Il est préférable de structurer la description avec des titres, des points clés etc. Il faut également utiliser des mots-clés et des références aux médias sociaux. La description est un des facteurs clé pour augmenter le nombre de téléchargements.

 

  • Optimisation ASO - Description app store - Dialekta App Store : Chez Apple, on peut utiliser 4000 caractères pour la description, bien que seules les premières lignes soient visibles dès le départ. Il est donc important de placer les fonctionnalités clés de l’app dans ces premières lignes. Bien que l’utilisation des mots-clés dans la description n’aide pas au classement chez Apple, il ne faut pas oublier qu’ils peuvent être utiles si l’utilisateur lance une recherche via le web.

 

  • Optimisation ASO - Description Google Play - Dialekta Google Play : Chez Google, il y a deux types de description pour une app : une courte avec 80 caractères disponibles qui permet de présenter brièvement l’application et une longue avec 4000 caractères utilisables qui présentera l’application plus en détails. Ces deux descriptions sont prises en compte dans l’algorithme du store. Seule la description courte apparaît dans la liste des apps. Un clic est nécessaire pour voir la longue description. Comme nous l’avons vu pour les mots-clés, l’algorithme de Google Play, ressemble à celui du web. Il faut donc utiliser au mieux ses mots-clés pour assurer sa visibilité.

5. Vidéo de l’application

 

Afin de présenter votre application, les deux stores permettent d’intégrer une vidéo. Il s’agit d’y présenter un maximum de fonctionnalités.

 

  • Optimisation ASO - Vidéos app store - Dialekta App Store : Chez Apple, la vidéo doit durer entre 15 et 30 secondes.

 

  • Optimisation ASO - Vidéos Google Play - Dialekta Google Play : Chez Google par contre, les éditeurs ont entre 30 secondes et 2 minutes pour présenter leur application avec une vidéo. Un lien vers YouTube est fortement recommandé pour augmenter la valeur de l’application aux yeux de Google.

6. Les Captures d’écran

 

Comme pour l’icône ou la vidéo, les captures d’écran seront les premiers éléments vus par les utilisateurs. Il s’agit donc de montrer les meilleures fonctionnalités de l’application, d’essayer de créer une histoire à travers ces captures d’écran pour montrer et expliquer l’étendue des possibilités qu’offre l’application.

 

  • Optimisation ASO - screenshots app store - Dialekta App Store : Apple propose d’ajouter 4 captures d’écran. Il faut placer l’image la plus importante en premier

 

  • Optimisation ASO - Screenshots Google Play - Dialekta Google Play : À contrario, Google permet d’ajouter jusqu’à 8 captures d’écran afin de montrer les différences entre les appareils. Google propose également une « feature image » qui apparaît en haut de la liste des applications,

7. Catégories

 

  • Optimisation ASO - Categories app store - Dialekta App Store : Chez Apple, les éditeurs peuvent choisir une catégorie principale et une catégorie secondaire.

 

  • Optimisation ASO - Categories Google Play - Dialekta Google Play : Chez Google, les éditeurs peuvent choisir une catégorie et un type d’application (jeu ou application). Google propose une liste de toutes les catégories disponibles pour les applications ou les jeux.

8. Facteurs externes qui influent sur le classement

 

Les avis et les notes de l’application sont essentiels pour être visible dans les stores. Il est également recommandé d’inciter les utilisateurs à donner leur avis ou une note. Le nombre de téléchargements est également primordial pour avoir une bonne visibilité sur les deux magasins, et plus particulièrement, les téléchargements les plus récents.

 

  • Optimisation ASO - Off-site Google Play - Dialekta Google Play : Au-delà des facteurs que nous venons de voir, les backlinks issus du web ou d’autres app, permettant d’accéder à la page d’une application, sont primordiaux chez Google. De même, le ratio d’installation/désinstallation est pris en compte dans le classement des applications, tout comme l’utilisation de l’application. Pour Google, une application doit donc livrer ce qu’elle promet.

l'ASO en résumé:

 

Pour les cartésiens :

 

ASO - Tableau récapitulatif - Dialekta

 

Pour les visuels :

Inforgraphie récapitulative ASO - Dialekta

source: http://www.bluegrass.ch

N’oubliez pas: Les mots-clés restent le nerf de la guerre.

Être visible sur les deux grands magasins d’applications est essentiel. Comme en SEO, le point de départ du travail d’optimisation passe par la recherche de mots-clés. La première chose à ne pas oublier est la façon dont les utilisateurs cherchent sur les stores. Si les requêtes via les ordinateurs de bureau sont de plus en plus souvent complexes, dans les stores, les requêtes vont être associées à des thématiques précises, mais recherchées avec des termes plus génériques.

Ainsi si en SEO, un outil comme Keyword planner est un bon point de départ pour sa recherche, en ASO, il est conseillé d’utiliser keywordtool.io pour comprendre le comportement des utilisateurs dans les Stores. Jumelé avec des outils comme App Annie ou Sensor Tower pour la recherche de mots-clés et vérifier la performance de ceux-ci, on peut ensuite optimiser les composants spécifiques des stores, individuellement

Pour plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez télécharger notre livre blanc ici: /appalysis.html